Flambée des contaminations à la Covid-19: La riposte des autorités – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Flambée des contaminations à la Covid-19: La riposte des autorités

Flambée des contaminations à la Covid-19: La riposte des autorités

La recrudescence des contaminations au coronavirus impose de nouvelles mesures. Pour limiter l’augmentation des contaminations, qui devraient connaître une hausse les jours à venir suite à la propagation du très contagieux Omicron, lequel représente 57% des variants qui circulent en ce moment, un ensemble de mesures ont été prises : écoles fermées pour une durée de dix jours, espaces de loisirs interdits d’accès, visites sur le terrain des membres du gouvernement reportées…

Le bilan quotidien des contaminations au coronavirus fait état d’une augmentation exponentielle des cas Covid-19. La barre des 1 500 cas/jour a été dépassée. Le nombre de contaminations devrait connaître une hausse ces prochains jours, selon les prévisions des spécialistes, qui mettent en avant la circulation rapide du variant Omicron.

Ce dernier est en effet devenu le variant prédominant, d’autant qu’il représente 57% des variants circulants, selon les dernières données communiquées par l’Institut Pasteur d’Alger, lequel a fait part d’«une augmentation exponentielle de la courbe des nouvelles contaminations au variant Omicron». Le nombre total des cas d’Omicron en Algérie est de 400 cas, selon les précisions de l’IPS, qui prévient que ce variant représentera plus de 90% des variants dans les deux semaines à venir.

Dans la perspective de briser la chaîne de transmission du coronavirus, un ensemble de mesures ont été prises par les autorités qui n’ont, cependant, pas évoqué un quelconque retour à un confinement strict.

Présidant mercredi dernier une réunion extraordinaire consacrée à l’évaluation de la situation pandémique dans le pays, suite à la propagation de la Covid-19, le président de la République a donné instruction de fermer les écoles pour une période de 10 jours. Les spécialistes appellent, cependant, les parents à garder leurs enfants à la maison, soulignant que cette décision a été prise pour contrer la flambée des cas de contamination dans les établissements scolaires. Le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs a, de son côté, décidé de suspendre les cours à travers toutes les structures d’enseignement coranique pour une durée de 10 jours, et ce afin de juguler la propagation du coronavirus.

La possibilité de fermer les universités, où le nombre de cas a aussi augmenté, est également posée. Cette décision est du ressort des chefs d’établissement, en tenant compte du calendrier des examens et de la possibilité de les reprogrammer au profit des étudiants. Une évaluation de la situation au niveau des universités est d’ailleurs lancée par le département, et ce dans le but de prendre les mesures adéquates.

La réduction des vols internationaux n’est pas à écarter compte tenu de l’enregistrement d’un nombre important d’infections parmi les passagers des vols à destination de l’Algérie, comme cela a été signalé lors de cette réunion d’évaluation de la situation sanitaire, durant laquelle on a réitéré l’appel au respect strict des protocoles sanitaires dans tous des espaces commerciaux, les structures publiques et le transport public, outre la nécessité de se faire vacciner.

Pour faire face à cette quatrième vague du coronavirus, un nouveau tour de vis a été opéré dans la wilaya d’Alger. Il a été décidé de la fermeture de tous les espaces récréatifs et de loisirs en plein air de la wilaya, et ce pour une période de dix jours.

Dans un communiqué, la wilaya d’Alger a également appelé au respect des mesures préventives, notamment le port obligatoire du masque dans toutes les administrations publiques, les services publics, les espaces commerciaux, les transports et dans la rue.

Par ailleurs, le Premier ministre, ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane, qui a fait état d’une augmentation sensible des contaminations au coronavirus, a invité les membres du gouvernement à différer toutes les visites de travail et d’inspection qu’ils comptaient effectuer dans les wilayas du pays, mais aussi de reporter la programmation de toutes les rencontres et autres journées d’étude. Les rassemblements dans les administrations, centrales et locales, sont également interdits.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email