-- -- -- / -- -- --
Nationale

Financement et programmes d’appui à l’ordre du jour

Financement et programmes d’appui à l’ordre du jour

Le Commissaire européen chargé de la politique européenne de voisinage et des négociations d’élargissement, Johannes Hahn, effectue à partir d’aujourd’hui une visite en Algérie, au cours
de laquelle il s’entretiendra avec de hauts responsables algériens, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Lors de cette visite de deux jours, Hahn sera reçu par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, et aura des entretiens avec Ramtane Lamamra, ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, dans le cadre de consultations bilatérales portant notamment sur la nouvelle politique européenne de voisinage (PEV).

Cette visite, qui vient après celle de Federica Mogherini, haute représentante de l’Union européenne (UE) pour les affaires étrangères et la politique de sécurité ainsi que vice-présidente de la Commission européenne, en sus de celle du commissaire de l’environnement, aux affaires maritimes et à la pêche, « atteste de la volonté des deux parties d’impulser une nouvelle dynamique aux relations bilatérales, susceptible de traduire de manière effective la nature stratégique des liens entre les deux partenaires à travers, notamment, une prise en charge concrète et équilibrée de leurs intérêts mutuels », souligne la même source.

Au cours de cette visite, il sera procédé à la signature des conventions de financement de deux nouveaux programmes d’appui de l’UE, l’un destiné à la diversification de l’industrie et à l’amélioration du climat des affaires (PADICA) entre l’Algérie et l’UE, et l’autre au développement local (CAPDEL) regroupant l’Algérie, le PNUD et l’UE, d’un montant global de 28 millions d’euros, précise le MAE.

La visite sera, par ailleurs, « une opportunité pour des échanges de vues sur les questions régionales d’intérêt commun, notamment celles intéressant la sécurité, la stabilité et le développement du voisinage », ajoute-t-on.

L’Algérie, qui a « activement participé » au processus de révision de la PEV, « relève avec satisfaction la prise en charge de ses propositions visant à assurer une meilleure coappropriation des actions de coopération prévues dans le cadre de la PEV révisée », relève le communiqué.

Elle estime, à cet égard, que les priorités de partenariat de la PEV « devraient apporter une valeur ajoutée à l’Accord d’association Algérie-UE et conforter la requête algérienne d’évaluation conjointe de la mise en œuvre de ce dernier pour en faire un instrument de développement dans l’équilibre des intérêts ».

Cette visite du responsable européen et celle prochainement du commissaire chargé du climat et de l’énergie, à l’occasion de la tenue du 1er Forum sur l’énergie les 23 et 24 du mois courant, « mettent en évidence l’intensité des interactions entre l’Algérie et l’UE dans la perspective d’une valorisation accrue des avantages comparatifs de la partie algérienne », observe le MAE.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email