Financement du développement en Afrique : La contribution active de l’Algérie saluée – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Financement du développement en Afrique : La contribution active de l’Algérie saluée

Financement du développement en Afrique : La contribution active de l’Algérie saluée

La contribution active de l’Algérie en matière de financement au sein du Fonds africain de développement (FAD), filiale du groupe de la Banque africaine de développement (BAD), a été saluée, vendredi, à Nairobi (Kenya), par le président du groupe, Akinwumi Adesina.

S’exprimant lors d’une conférence de presse à l’issue de la clôture officielle des travaux des Assemblées annuelles 2024 du groupe de la BAD, M. Adesina a mis en avant la contribution active de certains pays membres régionaux du FAD, dont l’Algérie, à travers des financements concessionnels pour des projets et des programmes soutenant le développement économique et social dans les pays africains les moins développés.

Il a cité également le Kenya, pays hôte des Assemblées annuelles 2024, qui a annoncé à cette occasion une enveloppe de 20 millions de dollars dans le cadre de la 17e reconstitution du FAD, devenant ainsi l’un des plus grands pays donateurs à côté d’autres pays, dont l’Algérie.

Le président de la BAD a estimé, par ailleurs, que les Assemblées annuelles organisées à Nairobi ont été « très réussies » au vu du dialogue lancée entre les membres du groupe, et avec les grands acteurs de la finance au monde, dans l’objectif de reconfigurer l’architecture financière internationale qui ne permet pas actuellement un financement suffisant au développement en Afrique.

Les Assemblées ont été l’occasion de confirmer l’engagement des pays membres pour une croissance économique la plus soutenue en Afrique et une amélioration constante à la vie de ses populations, souligne-t-il.

Selon le bilan des activités de la BAD dévoilé à l’occasion, les fonds approuvés par cette institution financière ont augmenté en 2023 de 30% sur un an, pour atteindre plus de 10 milliards de dollars.

Les projets clôturés en 2023 ont permis un accès à de nouvelles connexions électriques au profit de 2,4 millions de personnes, l’utilisation des intrants améliorés, notamment la micro-irrigation, les engrais et les semences résistantes au climat pour 11 millions d’agriculteurs et l’accès au financement au profit de plus de 440.000 entreprises.

En outre, 3,5 millions de personnes ont eu accès à de meilleurs services de transport et 9 millions de personnes ont eu un nouvel accès ou un accès amélioré à l’eau et à l’assainissement, grâce à ces projets.

Les Assemblées du groupe de la BAD pour l’année prochaine 2025 seront organisées à Abidjan (Côte d’Ivoire), a-t-on annoncé lors de la séance de clôture.

 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email