-- -- -- / -- -- --
Nationale

Financement des nouvelles wilayas : Le gouvernement rassure

Financement des nouvelles wilayas : Le gouvernement rassure

La décision d’ériger des circonscriptions administratives en wilayas de plein exercice, portant ainsi le nombre de wilayas à 58, a suscité de nombreuses interrogations sur leur financement au moment où le pays connaît de sérieux problèmes financiers. Auront-elles les moyens nécessaires pour se développer comme il se doit ?

Abderrahmane Seguini, directeur général des libertés publiques et des affaires juridiques au ministère de l’Intérieur, rassure. Selon lui, il n’y aura aucune difficulté à assurer leur financement du moment qu’un effort financier avait déjà été consenti au bénéfice des circonscriptions administratives. Pour lui, il n’y aura pas un grand impact financier par rapport à ce qu’il y avait déjà au niveau des circonscriptions administratives, du fait que les prérogatives de ces circonscriptions avaient été renforcées, notamment avec le décret présidentiel 2018 qui avait donné plus de prérogatives aux walis délégués pour une meilleure gestion de ces localités. « L’effort d’encadrement est là, le programme de développement est là également, il reste à compléter cette orientation », a affirmé M. Seguini qui est intervenu, ce lundi,sur les ondes de la Chaîne 3, affirmant que la quasi-totalité des directions de wilaya ont été représentées à travers des directions déléguées.

Mais dire qu’« il n y’aura pas un grand impact financier » laisse penser qu’il n’y aura pas un grand changement pour ces nouvelles wilayas qui ne connaîtront donc pas un « boom de développement », comme l’espèrent les populations de ces localités, longtemps marginalisées.

La nouveauté est sur le plan politique, selon les précisions de l’invité de la rédaction, qui affirme que les populations de ces nouvelles wilayas seront représentées. Ainsi, participer à la gouvernance de ces wilayas par le biais des assemblées élues. Il a d’autre part précisé qu’à travers la création de ces structures, ce sont les lignes directrices du schéma national d’aménagement durable du territoire, en phase de réflexion depuis 2009, qui vont commencer à prendre forme sur le terrain.

Cependant un effort financier doit être fait pour les 44 nouvelles circonscriptions administratives. « Effectivement y aura un effort financier à faire car il s’agit d’une réorganisation de l’ensemble des services », a-t-il précisé, signalant la création de nouvelles directions déléguées, donc « un effort financier et de développement supplémentaire à consentir ». Néanmoins, la mise en œuvre de cette feuille de route pour les Hauts Plateaux va se faire graduellement « en fonction des possibilités financières ». L’invité de la rédaction a tout de même indiqué qu’« une bonne partie est déjà dégagée », ce qui va permettre d’aller vite dans sa mise en œuvre. Cependant, et compte tenu de la situation financière difficile que traverse le pays, la concrétisation de ce projet risque de durer dans le temps.

Rappelons que la création de 10 nouvelles wilayas dans le sud du pays et 44 circonscriptions administratives a été décidé lors du Conseil des ministres du 26 novembre. Une décision motivée par « l’impératif de rapprocher l’administration du citoyen et les besoins du développement souhaités ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email