-- -- -- / -- -- --
Nationale

Finance islamique, la BNA élargit son réseau 

Finance islamique, la BNA élargit son réseau 

La Banque nationale d’Algérie (BNA) continue d’élargir son réseau d’agences proposant le service de finance islamique.
Ce service sera lancé dans 30 agences supplémentaires avant la fin du mois de septembre pour être généralisé à l’échelle nationale avant la fin de l’année.
La banque s’engage et se dit disponible pour satisfaire toutes les demandes de ses clients.  

Première banque à commercialiser les produits de la finance islamique, la BNA doit faire face à une grande demande. Pour cela, la BNA se dit prête et disponible pour satisfaire toutes les demandes de ses clients, souhaitant bénéficier des services de la finance islamique, selon les affirmations du secrétaire général de la banque, Samir Tamrabet.

Lors du lancement de ce service bancaire dans une agence dans la wilaya de Guelma, en fin de semaine, il a indiqué que « la BNA a œuvré à mobiliser les moyens nécessaires à la réussite de son nouveau service de finance islamique, notamment la mise en place d’un système informatisé de gestion, un réseau intranet reliant toutes les directions et agences régionales ».
Pour répondre aux sollicitations des citoyen, qui se sont rappelons-le, précipités aux agences BNA pour bénéficier de ces produits, la banque a préalablement formé son personnel.
«Trois cadres de chaque agence BNA, chargés de la finance islamique, ont été formés sur les mécanismes et techniques de ce produit, et l’accueil des clients et la présentation des informations nécessaires sur cette activité », précise-t-il.
Il a souligné que les produits proposés permettent d’acquérir logement, véhicule ainsi que le financement d’investissements. Une simulation par internet pour connaitre les possibilités de contracter un crédit, ainsi que les méthodes de paiement, est possible, grâce à un système informatique.

En outre, le même responsable a indiqué que les délais d’études des dossiers oscillent entre 48 heures et 15 jours, dans le cas des demandes qui nécessitent un accord de la direction générale ». Le SG de la BNA affirme que la finance islamique vise aussi à encourager l’épargne, mettant en avant l’importance de ce procédé pour le client, la banque et l’économie.

 La BNA met aussi à la disposition des citoyens d’autres produits dans le domaine des dépôts à partir de compte courant ou de chèques et le financement, conformément aux principes de la charia islamique et les exigences professionnelles des clients, selon les explications de M. Tamrabet.

Par ailleurs, la finance islamique sera d’un grand appui aux micro-entreprises. Le ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des micro-entreprises, Nassim Diafat a en effet annoncé, le recours à la finance islamique pour la promotion des micro-entreprises à compter du 1er novembre. En visite dans la wilaya de Boumerdès, il a estimé que ce nouveau type de transaction financière facilitera la réalisation de l’objectif du gouvernement de créer un million de micro-entreprises durant les 4 prochaines années.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email