-- -- -- / -- -- --
Nationale

Fin de parcours pour un escroc qui a volé des centaines de milliards

Fin de parcours pour un escroc qui a volé des centaines de milliards

En 2017, plus de 14 600 affaires liées à la fraude et l’escroquerie ont été élucidées par la Gendarmerie nationale. Le nombre des escrocs arrêtés durant la même période a quant à lui dépassé 13 800.

La section de la recherche du Groupement de la Gendarmerie nationale d’Alger vient de mettre fin au long parcours d’un escroc notoire, voire le plus grand escroc du pays, le dénommé B. K, 58 ans, suite à une souricière tendue le 3 mai par les gendarmes dans une villa à Birtouta, a annoncé ce lundi la cellule de communication la GN d’Alger. Selon elle, l’homme était recherché par plusieurs tribunaux du pays, notamment d’Alger et de Tipasa, où le plus grand nombre des victimes a été recensé. Selon la Gendarmerie 59 mandats d’arrêt ont été lancés contre lui. Cet escroc notoire a subtilisé, au cours de son parcours criminel, des centaines de milliards de centimes, a indiqué la gendarmerie d’Alger, sans préciser le préjudice financier exact causé à ses victimes. L’homme en question se faisait passer pour un haut gradé d’une institution de sécurité ayant plusieurs projets de réalisation de logements en coopératives immobilières privées, a ajouté le communiqué.

A Bouzaréah, Ain Naâdja, Dar El Beida et Bordj El Bahri, de faux projets de logements haut de gamme étaient proposés à ses victimes. Il a réussi à gagner la confiance de nombreuses personnes, parmi elles des émigrés. Par ce mode opératoire, l’escroc de 58 ans a pu subtiliser, comme nous l’avons déjà expliqué, plusieurs centaines de milliards de centimes. L’opération des gendarmes de la section de recherche d’Alger était basée sur l’exploitation d’informations obtenues sur cet escroc notoire. L’un de ces renseignements était fatal pour l’escroc, car il a enfin permis sa localisation et son arrestation. C’est dans une paisible villa de Birtouta qu’il a été enfin arrêté suite à une souricière soigneusement tendue par les éléments de la Section de la Gendarmerie nationale d’Alger, annonce le communiqué. Durant l’enquête et l’interrogatoire de l’escroc les enquêteurs ont découvert que cet homme avait tissé des relations avec une famille résidant à Birtouta, à laquelle il s’est présenté comme étant un haut cadre dans les services de sécurité. Il a proposé à cette famille (sa dernière victime avant son arrestation) une maison de son projet résidentiel en cours de réalisation à Bouzaréah à un prix très concurrentiel.

Ce qui devait arriver arriva. Très intéressée par le prix, cette famille a avancé 370 millions de centimes à cet homme. L’enquête a révélé également que l’individu avait exploité la confiance de cette famille pour négocier avec ses proches résidant en France pour participer à un projet résidentiel à Ain Naâdja et pour bénéficier des logements promotionnels, ce qui lui a permis de voler plus de 15 milliards de centimes, selon la Gendarmerie d’Alger. L’escroc présumé a été présenté hier au procureur de la République de Boufarik pour usurpation d’identité et escroquerie. Et exécution des ordonnances judiciaires, il a été mis en détention.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email