Fin de cycle primaire : Les évaluations écrites programmées à partir de demain  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Fin de cycle primaire : Les évaluations écrites programmées à partir de demain 

Fin de cycle primaire : Les évaluations écrites programmées à partir de demain 

Plus de 920 000 élèves de 5e année primaire entameront, demain, les évaluations écrites des acquis de ce cycle d’enseignement au titre de l’année scolaire 2022-2023. C’est ce qu’a indiqué le ministère de l’Education nationale.

Les élèves de la 5e année primaire effectueront, par intermittence et jusqu’au 23 mai prochain, les évaluations écrites des acquis de ce cycle d’enseignement. Ils seront répartis sur plus de 33 groupes éducatifs avec l’encadrement de près de 80 000 enseignants de langues arabe et française, des directeurs d’établissements et autres.

Les élèves seront évalués sur les acquis dans huit matières, à savoir les langues arabe, amazighe et française, avec évaluation de la compréhension écrite (1h30), de la production écrite (45 minutes) et des mathématiques (1h30).

La durée d’évaluation des matières de l’éducation islamique, de l’histoire, de la géographie, de l’éducation technologique (avec ses deux dimensions biologique et technologique) et de l’éducation civique sera de 45 minutes.

La circulaire n° 121 du 18 avril courant souligne que le ministère de l’Education nationale « a approuvé les dispositions liées à l’organisation et au déroulement de l’examen d’évaluation des acquis du palier de l’enseignement primaire en chargeant ses directeurs de wilaya de suivre l’opération d’impression des sujets, les grilles de correction et les grilles d’appréciation avec les inspecteurs des circonscriptions de l’éducation en vue de garantir la transparence ».

La direction générale de l’enseignement a instruit les directeurs de l’éducation, les inspecteurs de l’enseignement primaire, les directeurs des écoles primaires et les présidents des établissements de l’éducation et de l’enseignement privés de respecter une série de dispositions.

Le ministère a rappelé aux directeurs de l’éducation de veiller à la bonne exécution des procédures de cette opération, notamment la supervision personnelle du travail des cellules de wilaya installées et le suivi du déroulement de l’évaluation, tout en tenant en compte de l’opération d’impression des sujets des évaluations écrites ainsi que des grilles de correction et de l’échelle d’appréciation.

Il s’agit également de s’assurer du déroulement des évaluations écrites dans les mêmes classes où les élèves suivent leurs cours et de la remise du sujet d’évaluation écrite, de la grille de correction et de l’échelle d’appréciation à l’enseignant dès le début de l’examen.

Les mêmes services ont ordonné également de bien suivre le déroulement des évaluations orales jusqu’au 24 mai et de mentionner les absences des élèves sur le système informatique de la plate-forme numérique le même jour de l’évaluation. 

Ils ont également instruit de mobiliser un enseignant ou son remplaçant pour écrire à la place du candidat présentant une incapacité d’écrire, et ce en application des procédures en vigueur en pareilles circonstances.

Quant aux personnes aux besoins spécifiques, le ministère a insisté sur l’impératif d’accompagner les élèves de cette catégorie intégrés dans les classes normales.

« Le 22 juin est la date de remise des attestations d’honneur et des carnets des évaluations écrites », a-t-on indiqué de même source.

Les inspecteurs doivent imprimer les sujets dans un seul document en recto verso et remettre, en une fois, les sujets des évaluations écrites ainsi que les grilles de correction et l’échelle d’appréciation de toutes les évaluations des directeurs des écoles primaires, avec les enveloppes des évaluations écrites.

Il s’agit également d’assurer la continuité des cours durant la période des évaluations écrites, l’harmonisation des horaires d’entrée et de sortie des élèves ainsi que la poursuite du déroulement des évaluations orales.

Les élèves doivent répondre sur des feuilles doubles, notamment pour les réponses qui ne peuvent pas être incluses sur le sujet. La date de saisie des appréciations sur la plate-forme numérique « Taqyeem » (Evaluation) est fixée du 23 avril au 4 juin, a ajouté la même source.

Pour rappel, dans une instruction, le ministère avait insisté sur « l’obligation pour chaque élève de 5e année primaire de passer l’examen d’évaluation des acquis du cycle primaire », soulignant que « la non-participation de l’élève à cet examen le privera du passage au collège, quelle que soit sa moyenne annuelle dans l’évaluation continue ».

« L’examen d’évaluation concerne sept matières : la langue arabe, le tamazight, le français, les mathématiques, l’éducation islamique, l’histoire-géographie, les sciences et technologies et l’éducation civile », a ajouté le ministère. 

Il convient de rappeler que le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, avait affirmé que « l’examen d’évaluation des acquis, à mettre en vigueur à la fin de l’année en cours, aura un caractère local et sera organisé au niveau des circonscriptions d’inspection », expliquant que ce type d’évaluation était à même d’«offrir plus de chances aux élèves d’aller au bout du cursus scolaire, et de réduire le taux de redoublement en 1re année moyenne.

 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email