-- -- -- / -- -- --
Nationale

Fin d’année: Le grand business des safaris

Fin d’année: Le grand business des safaris

Chaque année, 10 000 Algériens larguent les amarres pour se rendre dans le grand Sahara afin d’y passer la fête de fin d’année en solo, avec les amis ou même en famille.

La destination du grand Sud connaît un engouement de la part des Algériens, surtout ceux aux petits revenus. Selon les propriétaires des agences de voyage de la capitale, la fin de l’année est une opportunité pour beaucoup de nationaux de se rendre au Sahara afin de passer le réveillon dans les splendides décors qu’offre le Sahara algérien.

Ils sont près de 10 000 à se rendre cette année dans l’immense désert du pays. Un petit tour d’horizon dans les agences de voyages de la capitale nous a permis de découvrir une nouvelle culture de voyage chez les Algériens.

Désormais, la destination du Sud algérien est la plus privilégiée pour passer la fin de l’année et faire la fête entre amis et familles. C’est le grand rush dans les agences de voyage. Hippone Tour, Travel Tour et les autres sont prises d’assaut par de nombreux clients qui cherchent une place, avec tarif complet, dans le Sud.

Hanane a 29 ans quand elle décide de fêter la fin d’année dans le désert algérien. Cette région du pays lui révèle rapidement l’identité qu’elle cache à de nombreux Algériens. Avec ses paysages sublimes et le charme qu’ils dégagent, fascinant par son immensité, plus grande que le territoire de la France, le Sud algérien séduit de plus en plus les Algériens.
Ce paradis sur terre séduit les amoureux des voyages et attire des milliers d’Algériens et autres touristes venus des quatre coins de la planète.

D’une infinie délicatesse, le désert algérien représente plus de la moitié de la surface du pays. La fête de fin d’année est une occasion en or pour des milliers d’Algériens de découvrir les trésors que renferme le grand Sahara algérien. Un employé chez un concessionnaire de voitures françaises fait partie des amoureux de la nature.

Il s’appelle Bentorki Ahmed. Natif d’Alger, cet homme à la trentaine a déboursé 13 millions de centimes pour une aventure hors du commun dans le Sud algérien. Très excité par les zones rocheuses qui font les merveilles dans le grand Tassili et l’autre Ahaggar, Bentorki Ahmed, nous a révélé que c’est son premier voyage au Sud.

« J’ai préparé tout ce qu’il faut pour ce voyage que j’ai tant attendu depuis mon enfance. C’était mon rêve de voyager au grand Sahara, car j’ai toujours aimé de voir, de plus près, le sable d’or du désert, les rochers qui donnent un autre décor distingué et le plus important j’ai rêvé qu’un jour je me lève après une nuit douce passé au-dessous du ciel du Sahara. Maintenant le rêve est permis.

Pour cela, je me suis présenté à l’agence de voyage Hippone Tour, où j’ai été convié à débourser la somme de 13 milles dinars pour huit jours et huit nuits à Tassili » note-t-il. Avec des guides touristiques, ethnologues et maîtres des lieux, les propriétaires des agences de voyage expliquent à leurs clients que toutes les mesures étaient prises pour permettre un séjour agréable dans le Grand Sahara.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email