-- -- -- / -- -- --
Nationale

Film sur le navire bulgare «Le Breza»

Film sur le navire bulgare «Le Breza»

Le réalisateur algérien Djamel Bendeddouche a été sollicité pour le tournage d’un film retraçant l’opération légendaire d’un Bulgare, le capitaine Vassil Valtchanov, qui a réussi en 1960 à transporter une cargaison d’armes d’un port bulgare destinée à l’ALN. 

Cette histoire fabuleuse est aujourd’hui connue en Algérie, puisque le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a décoré Vassil Valtchanov de la médaille du mérite à l’occasion du cinquantenaire de la proclamation de l’indépendance. Pour rappel, Valtchanov a reçu deux distinctions officielles en Algérie en 2003 et 2013.

Pour son centième anniversaire, une cérémonie a été organisée en juin à Sofia, au club militaire central. Mme Latifa Benazza, ambassadrice d’Algérie en Bulgarie a lu, à l’occasion, un message de félicitations duprésident Abdelaziz Bouteflika. Aujourd’hui, le réalisateur algérien a été sollicité par les autorités du pays pour la production d’un film documentaire mettant en exergue les acteurs de cette opération durant une période où l’armée française surveillait toutes les côtes de la Méditerranée.

Le documentaire sera tourné à bord d’un navire Cnan où le réalisateur fera revivre l’opération de transport d’armes à bord du navire bulgare « Le Bréza ». Ce navire avait transporté un chargement de plusieurs tonnes d’armes destinées à l’ALN.

D’après l’histoire, Le Breza a transporté « 240 tonnes de TNT, une batterie de canons de 82millimètres antiaériens, des mortiers, des mitrailleuses et des milliers de balles, des obus, des détonateurs, des grenades, des mines et d’autres armes ». Âgé aujourd’hui de 100 ans, le capitaine Valtchanov avait, en 1960, brisé l’embargo sur les armes destinées aux moudjahidine.

Contacté par le réalisateur, Valtchanov se rappelle de cette livraison clandestine d’armes au FLN en mai 1960, « au nez et à la barbe de la marine française », dira-t-il. Selon les explications fournies, « cette opération a été pilotée par la Darjavna Sigurnost (DS), les services secrets bulgares, dont la réussite a apporté soutien aux moudjahidine ».

Capitaine d’un vieux bateau de marchandises, le Breza (Bouleau), il se voit confier par les services secrets DS une impressionnante cargaison d’armes destinée aux moudjahidine algériens, qu’il va dissimuler dans la soute à la place des engrais chimiques qu’il était censé transporter. Le réalisateur Djamel, Bendeddouche, réjouit de la décision du ministre des Transports, Boudjema Talaï qui a, facilité le lancement du tournage du film documentaire.

Notons que le réalisateur a déjà effectué une visite au port de Varna d’où est partie la cargaison et qui se trouve à quelques encablures de Sofia. Cette visite va permettre au réalisateur de reconstituer les scènes à partir du port d’Alger vers un autre port algérien, probablement Ghazaouet ou Ténès. Le tournage va commencer la semaine prochaine au port d’Alger.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email