-- -- -- / -- -- --
Nationale

Filière caprine : Prochain séminaire national sur le développement du secteur

Filière caprine : Prochain séminaire national sur le développement du secteur

Un séminaire national sur le développement de la filière caprine, aura lieu le 8 janvier prochain dans la wilaya de Tizi-Ouzou a-t-on appris hier du directeur local des services agricoles (DSA).

Cette rencontre qui se tiendra à l’Institut de technologie moyen agricole spécialisé (ITMAS) de Boukhalfa, vise à faire le diagnostic de la filière pour mettre en exergue les contraintes qui freinent son développement dans tous les aspects à savoir la production de lait, de viande et transformation des déchets notamment les peaux, en vue d’y proposer des solutions pour l’améliorer, a indiqué le DSA, Laib Makhlouf.

L’objectif de cette journée est de définir les opportunités de développement de l’élevage caprin au niveau national et dans la wilaya de Tizi-Ouzou notamment, qui est une zone de montagne disposant de fourrages d’appoints et qui se prête à cette activité. “Nous avons à Tizi-Ouzou une tradition d’élevage caprin que nous ambitionnions de fructifier et de rentabiliser, en modernisant ces élevages qui n’exigent pas de gros investissements”, a-t-il déclaré.

“La stratégie de développement de la filière caprine vise à rattraper le retard en matière de production de lait de chèvres et dérivés et de viandes rouges en mettant sur le marché un produit de qualité. Les éleveurs de caprins vont bénéficier de programmes de formation pour améliorer la productivité de leurs élevages”, a-t-il dit.

Il est aussi prévu des formations sur la transformation de lait de chèvres en fromage, “nous avons déjà des exemples de production de fromages de chèvres à Tizi-Ouzou que nous allions encourager et développer”, a ajouté le DSA.

Ce séminaire verra la participation de spécialistes, de représentants du ministère de l’agriculture du développement rural et de la pêche et de plusieurs éleveurs potentiels des wilayas de Batna, Ghardaïa, Médéa, Bejaïa et Jijel en plus de ceux de Tizi-Ouzou qui compte un cheptel de 40 000 têtes dont 20 000 chèvres.

Des informations sur les avantages prévus par l’Etat pour développer et moderniser l’élevage caprin en Algérie, notamment l’importation de chèvres et les avantages pour encourager cette filière en particulier les subventions pour la création de pépinières de chevrettes, seront communiquées lors de cette rencontre, a-t-on ajouté.

Ce séminaire sera précédé par l’installation, lundi prochain au siège de la DSA, du premier conseil de wilaya interprofessionnel de la filière caprine en Algérie et qui sera celui de la wilaya de Tizi-Ouzou, a observé M. Laib.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email