-- -- -- / -- -- --
Nationale

Fièvre aphteuse:Plus de 1,6 million de bovins vaccinés en 5 mois

Fièvre aphteuse:Plus de 1,6 million de bovins vaccinés en 5 mois

Plus de 1,6 million de bovins ont été vaccinés contre la fièvre aphteuse depuis mai dernier, dont 850 000 têtes entre janvier et mars, dans le cadre des mesures préventives contre cette maladie, selon le ministère de l’Agriculture et du Développement rural.

«L’opération (de vaccination) qui a concerné plus d’un million et demi de têtes depuis janvier dernier, sur un cheptel bovin de plus de 1,9 million de têtes, a permis d’enrayer cette maladie», a-t-on déclaré, affirmant qu’aucun cas inquiétant n’a été enregistré depuis le déclenchement de cette épidémie. Un lot supplémentaire de 900 000 vaccins sera réceptionné le 9 août courant pour faire face à la propagation de cette maladie qui a sévi dans 14 wilayas. Le ministère assure toutefois que le nombre de cas enregistrés reste «limité».

Des foyers de la fièvre aphteuse ont été enregistrés à Chlef, Khenchela, Jijel, Tizi Ouzou, Bordj Bou Arréridj, Djelfa, Blida, Alger, Sétif, Bouira, Constantine, Batna, Médéa et Bejaïa. Pour juguler la maladie, le ministère a appelé les éleveurs à déclarer chaque cas afin de permettre aux services vétérinaires d’accomplir leur tâche.
Une série de mesures a été prise, à l’instar de la fermeture des marchés de bétail dans plusieurs wilayas pour empêcher la propagation de la maladie, notamment l’interdiction de déplacement des troupeaux sans autorisation des services vétérinaires. L’éleveur bénéficie d’une indemnisation de 100% pour tout bovin atteint du virus de la fièvre aphteuse. 80% du prix réel du marché est octroyé par le ministère et 20% le sont après abattage et vente de la viande.

La fièvre aphteuse est une maladie contagieuse, non transmissible à l’homme, causée par un virus. Elle touche tous les mammifères bi-ongulés (bovins, ovins, caprins) et se caractérise par l’apparition d’aphtes et d’érosions sur les muqueuses buccales, nasales et mammaires et sur les onglons.
Ces lésions entraînent une salivation intense et filante (signe caractéristique de la maladie), des troubles de la mastication, des boiteries et des chutes de production laitière.

Souvent bénigne chez les animaux adultes, la maladie peut être mortelle chez les plus jeunes. Les animaux guéris constituent un réservoir de cette maladie en devenant porteurs sains du virus.
A noter que la fièvre aphteuse est sans danger pour l’homme. Les spécialistes estiment que le risque de contamination par la consommation de viande infectée est considéré comme nul.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email