-- -- -- / -- -- --
Nationale

Feux de forêt : 18 foyers par jour et des milliers d’hectares détruits

Feux de forêt : 18 foyers par jour et des milliers d’hectares détruits

Même si les températures ne sont pas trop élevées, plusieurs incendies se sont déclenchés dans des forêts un peu partout, provoquant leur destruction totale ou partielle. Pas moins de 1 312 foyers d’incendie ont été enregistrés durant la période allant du 1er juin au 10 août 2016, selon un bilan de la Direction générale des forêts. 

La Direction générale des forêts précise que depuis le 1er juin, 1 312 foyers d’incendie se sont déclenchés, soit une moyenne de 18 foyers par jour.

Ces foyers ont parcouru une superficie totale de 8 018 hectares, soit une moyenne de 6,11 hectares par foyer, dont 2 842 hectares de forêts, 2 307 de maquis et 2 869 de broussaille.

La même source fait savoir que cette dernière semaine, 254 foyers (une moyenne de 36 par jour) se sont déclarés et ont parcouru une superficie de 1 283 hectares, dont 667 hectares de forêts, 283 de maquis et 333 de broussaille.

Concernant les wilayas les plus touchées par les feux, le bilan fait ressortir Béjaïa en tête avec un total de 1 856 hectares parcourus par 89 foyers, suivie de Sidi Bel Abbès avec 795 ha parcourus par 64 foyers, Boumerdès, Souk Ahras, Tlemcen, Tizi Ouzou, Jijel, Blida, Médéa et Biskra. En termes du plus grand nombre de foyers, Jijel et Blida tiennent le haut du pavé avec respectivement 131 et 110 foyers enregistrés, alors que le bilan par région place l’Est en première position avec 4 013 hectares parcourus par 508 foyers, suivi par le Centre avec 2 435 hectares parcourus par 581 foyers, et enfin l’Ouest avec 1 570 hectares parcourus par 223 foyers.

La direction des forêts souligne toutefois qu’« en comparaison, la même période de l’année 2015 avait enregistré 1 217 foyers ayant parcouru une superficie totale de 9 730 hectares dont 4 037 de forêts ».

A cette occasion, la direction des forêts, tout en rappelant que le dispositif de prévention et de lutte mis en place depuis le 1er juin 2016 sera maintenu jusqu’à la fin de la campagne, prévue le 31 octobre 2016, lance un « appel aux citoyens, notamment aux populations riveraines, d’observer plus de vigilance et d’apporter leur contribution sur le plan de l’alerte et de la prévention », et ce, eu égard aux risques persistants durant cette période. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email