-- -- -- / -- -- --
Culture

Festival l’été en musique: Pour rendre vivantes et les nuits de la capitale

Festival l’été en musique: Pour rendre vivantes et les nuits de la capitale

C’est ce samedi qu’a débuté la quatrième édition du festival L’été en musique dans les espaces de l’Office Ryadh El-Feth. Cette rencontre de l’art musical en est déjà à sa quatrième présence en été, justifiant de son importance et de sa vitalité dans l’animation de la saison estivale de la capitale.

C’est que, comparativement aux autres festivals dont le durée dépasse à peine une semaine, ce rendez-vous est programmé sur deux semaines, une manière de prouver sa régularité et sa capacité d’assurer des spectacles, chaque nuit, sans interruption.

Deux espaces sont dédiés à ce festival, la salle Ibn Zeydoun pour des concerts où l’écoute de la musique est presque une religion et l’esplanade de Ryadh El Feth où est attendue une immense affluence, compte tenu de la notoriété du plateau artistique programmé.
Le festival a débuté par un concert où la musique classique algérienne a été à l’honneur. Trois grands interprètes étaient à l’affiche, Lila Borsali, Nassima Chabane et Abbas Righi.

Ces trois vedettes de la musique andalouse appartiennent aux trois écoles de ce genre, celles d’Alger, de Tlemcen et de Constantine. Ils ont ravi un public rehaussé par la présence de Mme Nadia Labidi, ministre de la Culture et de M. Hamid Grine, ministre de la Communication. Ce festival été en musique à Alger, se veut un carrefour où cohabitent notre identité culturelle musicale et les musiques du monde. La programmation se fixe sur nos interprètes nationaux issus aussi bien de nos régions que ceux faisant partie de la communauté algérienne établie à l’étranger.

Ces groupes et chanteurs apportent la détente, la joie, le rêve, l’évasion. Ils meublent d’une manière attrayante les belles nuits d’El Djazaïr, renouant avec la tradition séculaire de la capitale vivant intensément ses nuits d’été. Pour le raï par exemple, les têtes d’affiche sont Kader Japonais, Chebba Zahouania, Cheb Khalas, Cheb Wahid, Cheb Didine, Cheb Zinou. Nul doute qu’une ambiance euphorique est attendue. Ces soirées sont bien accueillies par la population d’Alger qui a là une occasion de trouver un îlot de fraîcheur et de bien-être après une chaude journée d’été.

C’est que tout le monde ne peut se payer des séjours de vacances au bord de lamer ou à l’étranger. Ce festival, Eté en musique, est vraiment pour eux une bouffée d’oxygène.
Ce festival est aussi pour les touristes qui visitent notre pays une opportunité pour vivre des soirées attrayantes aux couleurs d’Alger. Il reste encore de nombreuses nuits jusqu’au 30 août prochain, laissant le choix au citoyen d’Alger de programmer lui-même la soirée ou les soirées qu’il veut vivre dans ce lieu enchanteur des hauteurs de la capitale.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email