-- -- -- / -- -- --
Culture

Festival international de musique : Magie du chant d’opéra

Festival international de musique : Magie du chant d’opéra

La neuvième édition du festival international de musique symphonique se termine aujourd’hui, mercredi 18 octobre à l’Opéra Boualem-Bessaih d’Alger.

La soirée de ce lundi a été représentative dans la partie essentielle de ce festival qui est le chant d’opéra avec la participation de l’Autriche.

La jeune Shirin Abler, soprano, a ravi le public avec sa voix d’or aux nuances mélodiques sans fin. Le public est sensible aux belles voix et c’est dans un tonnerre d’applaudissements qu’il a salué cette chanteuse lyrique au talent rare.

Ce public a été habitué dans mes précédentes éditions du festival international de musique symphonique a écouté le chant d’opéra et progressivement, il a acquis une culture solide dans l’appréciation de ce noble art musical qui demande et exige des capacités vocales hors du commun ainsi qu’un travail incessant et un intense effort de la part de l’artiste.

Ainsi cette neuvième édition a été marquée par la place prépondérente accordée au chant d’opéra. Pratiquement les quatorze pays participants à cette édition avec l’Algérie l’ont inclu dans leur programme.

On citera l’Italie qui a brillé avec les belles voix du baryton Massimiliano Fichera, du ténorGiuseppe Talamo et de la soprano Gaia Petrone. La Tchéquie a eu aussi des moments forts dans le chant d’opéra avec le trio Barcarolle où ont ovationnées les sopranos, Sylvia Cmugrova et Eliska Prazakova.

Le Japon également avec la voix merveilleuse deFujiko Hirai. Même le Mexique a eu la part belle dans le chant d’opéra avec la participation du ténor Mauricio Trejo et la soprano Carla Lopez.

L’Algérie a fait une belle démonstration du chant lyrique dans le concert d’ouverture avec au programme la partie chantée de l’œuvre de Verdi, la Traviata. Mais s’est surtout dans le concert d’aujourd’hui, journée de clôture du festival, que l’Algérie va se distinguer dans le chant d’opéra avec douze belles voix.

Ce chant d’opéra servira de baisser de rideau à la neuvième édition avec la superbe pretation de la chorale de chambre de l’Institut supérieur de musique de Syrie .Cette neuvième édition du festival a duré cinq jours au cours desquels le plein feu a illuminé la musique universelle et où les mélomanes ont été conquis par la magie du chant d’opéra.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email