-- -- -- / -- -- --
Culture

Festival international de musique : Lyrisme et opéra italien

Festival international de musique : Lyrisme et opéra italien

Inaugurée aujourd’hui, samedi 14 octobre, à 18h30, à l’Opéra Boualem-Bessaih d’Alger, la neuvième édition du Festival international de musique symphonique rendra hommage à l’opéra italien, non sans affirmer son caractère universel.

La première soirée du Festival international de musique symphonique sera consacrée à l’opéra italien. Durant la première partie du concert, l’Orchestre de l’Opéra d’Alger, dirigé par le chef Amine Kouider, soutenu par quinze instrumentistes et trois vocalistes italiens offrira un programme en trois actes, celui de la Traviata du compositeur italien Giuseppe Verdi.

L’Italie étant l’invitée d’honneur de cette édition, elle sera représentée par l’Arco Magico Chamber Orchestra (23 musiciens) dirigé par Antonio Puccio, cofondateur avec Mario Damiani, premier violoncelle, et Giuliano Bisceglia, second violon.

Un ensemble qui explore la musique de chambre dont le contenu et le langage privilégient les éléments expressifs de l’opéra et ses messages. Un intérêt particulier est réservé à la musique vocale, d’opéra et de chambre. Et le répertoire est en particulier celui de Haendel, Vivaldi et Pergolesi.

Le travail de cet orchestre est focalisé sur la relecture de la fusion rythmée des voix et des instruments, principalement les arcs, élaborés par les différents compositeurs. En seconde partie de cette soirée inaugurale, l’Arco Magico Chamber Orchestra interviendra avec un programme de pièces célèbres de l’opéra italien.

C’est dire que cette édition maintient l’objectif du festival d’ouvrir le champ culturel algérien sur l’universalité et la volonté de perpétuer les échanges avec les grandes nations de la musique classique pour familiariser davantage le public algérien avec cette musique.

Au fil de ses éditions, ce festival a gagné en popularité, réussissant à asseoir sa notoriété pour arriver à une moyenne de dix à quinze mille spectateurs par édition. Cette manifestation a pu rassembler, sur l’ensemble des éditions, une trentaine de pays qui, pour certains d’entre eux, ont délocalisé leurs concerts dans plusieurs villes d’Algérie, confirmant à chaque fois l’intérêt du public.

L’Italie, l’Espagne, la Tchéquie ou les Etats Unis, entre autres pays plusieurs fois invités à ce festival, tiennent à accompagner cet évènement en étant présents hors festival par la programmation de plusieurs concerts où les œuvres des grands compositeurs sont restituées, au grand bonheur du public algérien.

Diffuser la musique universelle en Algérie et promouvoir le patrimoine musical national sont parmi les objectifs du Festival de musique symphonique, dont l’esprit continue d’être présent par les prestations, dans l’intervalle de deux éditions, de l’Orchestre de l’Opéra d’Alger. Cette présente édition à laquelle participent quatorze pays, sera marquée par une prédominance accordée au chant lyrique d’opéra.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email