-- -- -- / -- -- --
Culture

Festival du film court :22 films retenus pour la compétition

Festival du film court :22 films retenus pour la compétition
La 1è édition du festival du cinéma et de l’industrie du film court s’est ouverte, jeudi, au cours d’une cérémonie officielle qui s’est déroulée à la maison de la culture Hassan El Hassani de Médéa, en présence d’un large public, d’hommes de culture, de comédiens et d’artistes venus de plusieurs régions du pays.
S’étalant du 1er au 4 juillet, le festival est lancé sous le patronage du ministère de la culture et de la wilaya de Médéa, à l’initiative de l’Association Ness El Fen et de la culture de Médéa et devant permettre de décerner les trois (03) prix désignant les meilleures oeuvres participantes.
Après le coup d’envoi du festival et la projection du film court récipiendaire du prix Ali Maachi des jeunes créateurs 2021, une cérémonie de remise de prix honorifiques à une brochette d’artistes et comédiens présents à l’événement, et l’exécution de plusieurs morceaux musicaux interprétés par des artistes locaux.
Pas moins de 22 films courts ont été retenus dans le cadre de la compétition et que partagera un jury composé du trio Elias Boukhemoucha (réalisateur et critique de cinéma), Ismail Soufit (expert en écriture dramaturgique et scénario) et Said Mehdaoui (réalisateur et producteur).
Les organisateurs ont envoyé de nombreuses invitations à des figures de l’écran et des planches à l’image Djaafar Gacem (réalisateur de cinéma), Ameur Bahlouli (producteur), une brochette d’artistes, dont Youcef Sahiri, Numidia Lazoul, Souhila Maalem , Khaled Benaïssa, Nasredine Djoudi, Mustapha Laribi, Abdelkader Djriou, Mustapha Sofrani, Samia Meziane, Ahmed Meddah, Nouara Rabah, et des comédiens, dont Youcef Sahiri, Rédha City 16; Liliane Berkane, Kenza Moussous…
Les organisateurs du festival ont mis en place un programme s’étalant sur 4 jours ponctués par des projections de films courts, des films longs en hors compétition, l’organisation d’ateliers de formation sur les techniques d’écriture du scénario, du montage et de la réalisation.
Toutes les projetions seront suivies de débats et des échanges afin de faire découvrir aux participants venant des différentes régions du pays et aux amateurs du 7 è art d’une manière générale ceux qui font les films et les coulisses du cinéma, fait-on savoir.
La compétition se déroule à raison de 2 séances de projection de films courts à 15 h et à 18 h suivies de débats avec le public à la maison de la culture Hassan El Hassani de Médéa et d’une projection du film long, Héliopolis, en hors compétition, à l’amphithéâtre de la faculté de droit, en présence du public, du réalisateur et des autorités.
En outre, le programme des journées du festival contient l’organisation d’ateliers de formation au profit des participants durant 3 matinées, des projection de films courts les après-midis et du film long  métrage intitulé “Assouar AL Kal3a 7” ( Les 7 portes de la citadelle) au cours de la  soirée du 3è jour.
Pour les animateurs de l’Association Ness El Fen, l’initiative vise à favoriser l’esprit de créativité et de dynamisme des jeunes producteurs et auteurs algériens, d’offrir aux amateurs du 7è art l’opportunité d’échanger avec des professionnels sur les moyens et les techniques de production et de réalisation de films.
La soirée de clôture des journées du festival aura lieu le 4 juillet dans l’enceinte du nouvel espace du théâtre en plein air situé dans l’aire du pôle urbain de la ville de Médéa, en présence du public, des participants et des autorités, une autre opportunité pour le public d’échanger avec les professionnels du 7è art.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email