Festival des monologues et d'arts théâtraux : Ghaza à l’honneur – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --
Nationale

Festival des monologues et d’arts théâtraux : Ghaza à l’honneur

Festival des monologues et d’arts théâtraux : Ghaza à l’honneur

La deuxième édition du Festival culturel national du monologue et des arts dramatiques a levé le voile sur les détails de sa deuxième édition, prévue du 10 au 14 décembre prochain. Deux slogans ont été choisis pour cet événement : « La pratique théâtrale… Ensemble vers une nouvelle ère » et «Ghaza au cœur de l’Algérie des martyrs», en solidarité avec le peuple palestinien qui fait face à une agression sioniste barbare.

Pour cette deuxième édition, huit pièces seront en compétition officielle. En parallèle, le festival proposera une série de conférences intellectuelles, d’ateliers de formation et d’ateliers de pratique, dirigés par des professionnels et d’académiciens.

Les conférences intellectuelles auront lieu à la bibliothèque principale de la Wilaya de Tindouf. Parmi celles-ci, une discussion sur « le monodrame comique, une allégorie paradoxale entre satire et sérieux » animée par le tunisien Rayan Kamel El kirouani. Abdelkrim Benaissa abordera le thème « Le monologue théâtral et les interactions des pronoms de performance entre les outils et les moyens dramatiques ». De plus, Aldja Harriz apportera ses éclairages sur « La présentation du monodrame dans le contexte de la pratique théâtrale ».

Les ateliers pratiques, prévus au Centre culturel de Tindouf, couvriront divers aspects tels qu’un atelier sur l’art de l’actora dans le monodrame intitulé « Du récit au diagnostic », dirigé par le professeur Rayan Kamel El kirouani. Le metteur en scène Abdelkader Azzouz animera un atelier sur « Le mouvement mécanique de l’acteur », tandis que l’écrivain et metteur en scène Hicham Boussahla dirigera un atelier sur « L’écriture théâtrale : Techniques d’écriture pour le monodrame ». Dans le même esprit, à la Bibliothèque Principale de la Wilaya, abritera une rencontre sur le « Marketing culturel, mécanismes de planification et stratégies… le cas du théâtre en Algérie ».

En guise de reconnaissance pour leur parcours théâtral exemplaire, la deuxième édition du festival honorera également quatre jeunes figures du théâtre, à savoir Abdelkader Azzouz et Wahiba Baali, ainsi que Hicham Boussahla et Souad Djennati.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email