-- -- -- / -- -- --
Nationale

Fermeture temporaire du marché de gros des fruits et légumes

Fermeture temporaire du marché de gros des fruits et légumes

Le wali de Tizi-Ouzou, Mahmoud Djemaâ, a décidé la fermeture temporaire du marché de fruits et légumes de Tadmaït. Sa réouverture ne sera faite qu’une fois le danger de la pandémie du coronavirus définitivement écarté.

Cette fermeture en question était prévue pour la journée de ce samedi, mais à cause de l’opposition des commerçants, Mahmoud Djemaâ a décidé de surseoir temporairement à sa décision. Le sursis du wali n’est qu’une question d’un jour ou deux puisqu’il a décidé de faire recourir à la force publique pour procéder à cette fermeture en question. Il faut relever que Mahmoud Djemaâ, pour des raisons de sécurité sanitaire, a décidé de fermer ce marché de gros en fruits et légumes et comptant sur la simple compréhension des commerçants et autres usagers de cet espace commercial.

L’argument sanitaire n’a pas convaincu ces commerçants et usagers de ce marché de gros en fruits et légumes d’où alors sa décision de faire recours à la force publique. S’agissant du motif de la fermeture de ce marché, c’est suite aux nombreux rapports que le wali a reçus lesquels faisaient état du non-respect flagrant des mesures de sécurité sanitaire les commerçants et autres usagers fréquentant ces lieux ; ce qui peut engendrer une contamination et la propagation du coronavirus à grande échelle. Les nombreux rapports parvenus au wali relevaient que les différents usagers de ce grand espace commercial y procédaient constamment à des regroupements devant les étals. Autrement dit, les contacts corporels sont flagrants et itératifs. S’ajoute à cela, le non port de bavettes par ces personnes concernées.

Ceci présente dès lors un réel risque de contamination et de propagation du coronavirus. Il est à signaler cependant que ce n’est pas seulement, hélas, que les règles d’observations de mesures de précaution contre le coronavirus ne sont pas respectées. Selon de nombreux témoignages concordants, dans de nombreux villages de la wilaya de Tizi-Ouzou, des citoyens quittent leurs domiciles après le f’tour et se retrouvent regroupés dans des cafés maures et autres placettes publiques. Des commerces, notamment des points de vente de z’labia, ouvrent également après le f’tour ; ce qui constitue une violation du règlement relatif au confinement après 17 heures. En somme, le relâchement des mesures de prévention contre la pandémie du coronavirus est bel et bien réel chez de nombreux citoyens depuis notamment le début de ce mois sacré du ramadhan.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email