-- -- -- / -- -- --
Nationale

Covid-19: Une mosquée fermée à Constantine

Covid-19: Une mosquée fermée à Constantine

A Constantine, moins d’une semaine après la mise sous scellée d’une mosquée, une deuxième vient d’être fermée aux fidèles.
La mosquée Lokmane situé à la cité Boudjnana Hacène à la périphérie ouest de la ville a été fermée jeudi, sur décision des autorités locales à la suite de la contamination d’un imam par le coronavirus.

La décision devra s’étaler sur une durée de quinze jours à partir de jeudi. Cette fermeture est la deuxième à toucher des lieux de culte dans la capitale de l’Est depuis la levée partielle du confinement.
La première décidée au début du mois par les autorités de la wilaya en concertation avec la direction des affaires religieuses et des waqfs avait touché la mosquée El-Ihcène de la cité Zaoueche, agglomération située à quelques centaines de mètres de la cité Boudjnana, théâtre du second cas. La contamination par la covid-19 de trois parmi des fidèles du lieu de culte était à l’origine de la fermeture.

Les deux mosquées ont ainsi fait l’objet d’arrêtés signés par le wali qui a  instruit toutes les structures chargées du suivi du protocole sanitaire à faire respecter la décision et mettre provisoirement sous scellé les lieux de culte. Des équipes spécialisées appuyées par des fidèles ont immédiatement procédé à de larges opérations de décontamination et de désinfection des salles de prière et des cours des mosquées.

Cent soixante-quatorze (174) lieux de culte ont été autorisés à recevoir les fidèles constantinois dès le 15 août dernier, date à laquelle les hautes autorités du pays avaient approuvé le rétablissement progressif de la prière dans les lieux de culte dont les capacités d’accueil pouvaient atteindre les 1000 fidèles.
La décision a exclu la prière du fadjr tous les jours de la semaine et celle du dohr le vendredi. Un communiqué de la direction locale des affaires religieuses avait alors publié les noms des mosquées concernées par la procédure de réouverture partielle.
Soixante-seize (76) lieux de culte ont depuis été rouverts à Constantine-ville, 29 dans la commune d’El Khroub, 18 dans la commune de Hamma Bouziane, 14 autres à Didouche Mourad et 7 mosquées à Ain Smara et Ibn Ziad. La décision avait aussi concerné six autres lieux de culte dans la commune d’Ain Abid, et celle de Ouled Rahmoune, 5 à Zighoud Youcef, 4 à Ben Badis et une mosquée dans chacune des communes de Beni H’midane et Messaoud Boudjeriou.

Des mesures très strictes ont été instaurées afin de faire respecter le protocole sanitaire au niveau des mosquées concernées par la réouverture, dont la distanciation physique entre fidèles à l’entrée et à la sortie ainsi que durant l’accomplissement du rituel à l’intérieur des salles de prière où des signes particuliers avaient été placés pour maintenir au mieux l’éloignement entre fidèles, l’utilisation systématique du gel hydro-alcoolique et d’un tapis individuel pour chacun des fidèles sans oublier, bien entendu, le port désormais obligatoire de la bavette.
« Les consignes largement suivies par les imams et les bénévoles chargés de veiller au respect des procédures mises en place », a affirmé le directeur des affaires religieuses et des waqfs, Lakhdar Fanit, juste après la fermeture de la première mosquée.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email