-- -- -- / -- -- --
Culture

Fella Ababsa: ”Je ne suis pas la fille d’un harki”

Fella Ababsa: ”Je ne suis pas la fille d’un harki”

L’artiste algérienne Fella Ababsa, a accusé, samedi, les responsables du ministère de la culture de “clochardiser les artistes”,  dans une vidéo publiée à l’occasion de la célébration du 60e anniversaire de la révolution algérienne.
”Je ne suis pas la fille d’un harki. Je suis Fella Abdelhamid Ababsa. Je suis la fille de cette nation et je suis triste de constater que le système algérien a clochardisé ses artistes” a affirmé l’artiste, dans cette vidéo pour dénoncer sa marginalisation.
L’artiste interpelle la ministre de la Culture Nadia Labidi en lui demandant de changer son équipe qui; selon elle, s’acharnet contre sa personne.« Tant que la ministre ne change pas son équipe puisque ceux qui sont en place détruisent l’image de l’Algérie ». La chanteuse souligne enfin qu’elle refuse une reconnaissance post-morte. « Je refuse que l’Algérie me rende hommage après ma mort car c’est là où j’ai le plus souffert », a-t-elle dit.
L’artiste qui déplore le fait de ne pas avoir été invité à participer, à travers ses compositions, aux 60e anniversaire du 1er Novembre a encore lancé :«Laissez-moi mourir dans mon pays, laissez-moi chanter pour l’Algérie. Chanter est tout ce que je peux faire pour gagner ma vie. Vous voulez que je tende la main?».

Fella Ababsa est la fille du musicien et chanteur algérien Abdelhamid Ababsa devenu célébre à travers la chanson “Hiziya”, l’héroine d’une éligie écrite par le poète algérien Mohamed Ben Guittoun en 1878.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email