-- -- -- / -- -- --
Sports

Faux pas interdit pour les Verts

Faux pas interdit pour les Verts

La sélection nationale sera cet après midi à 17h30 sur la pelouse du stade Uyo au Nigéria face à son destin en croisant le fer à son éternel rival le Nigéria pour le compte de la seconde journée des éliminatoires de la coupe du monde 2018 en Russie.

Une rencontre jugée ni plus ni moins de capitale pour les Verts, interdits de retourner au bercail avec une défaite dans leurs bagages pour éviter de se retrouver hors piste pour la suite du parcours qui mène au pays de la Volga.

Les Fennecs qui avaient raté le moins que l’on puisse dire leur entame des éliminatoires à Blida contre le Cameroun savent ce qui les attend pour rester en vie dans cette aventure très délicate.

Un seul mot d’ordre, surtout ne pas revenir bredouille. Un match nul pourrait entretenir un mince espoir de jouer encore ses chances de qualification. 

Les Verts décimés par une cascade de blessures très mal tombés pour le nouveau coach , le Belge Goerge Leekens et qui se rendus Jeudi en terre Nigériane à bord d’un avion spécial de la compagnie nationale en conquérant , sont appelés à se surpasser devant un adversaire qui se présentera avec un avantage psychologique important après sa victoire arraché en Zambie et un public en délire acquis tout à sa cause.

C’est die ce qui attend les camarades de Medjani dans le chaudron du stade Uyo ou la chaleur n’est pas un vain mot pour ce genre de rendez vous. Les Fennecs touchés dans leur amour propre après le résultat concédé çà Blida face au Cameroun et le feuilleton malheureux ‘’ Rajevac’’ qui s’en est suivi se disent, prêts à se sacrifier sur la pelouse du stade Uyo cet après midi pour redonner confiance au peuple Algérien et entretenir leur espoir de voir leur équipe nationale garder toutes ses chances de qualif pour le mondial 2018.

Force est de reconnaitre que leur mission ne sera guère aisée devant les Green Aigles dans ce groupe B dans lequel ils ont déjà pris option en déplacement contre la Zambie (2-1). Le sélectionneur national, George Leekens qui avait dit lors de sa première conférence qu’il ne craint pas ce matchs contre le Nigéria ni les autres matchs dans ce groupe B devra mettre ne place un onze de guerriers prêts à aller au charbon tenir au respect les Nigérians et renverser la tendance.

Le moindre faux pas sera synonyme de fin de toutes les illusions. Leekens qui avaient clairement laissé entendre que la sélection nationale n’avait pas un Messi dans ses rangs et qu’elle ne jouait pas comme le FC Barcelone comptera sur un effectif gonflé à bloc pour réussir son coup et faire taire certaines mauvaises langues selon certains joueurs.

Encore une fois les Algériens de sept à soixante dix sept ans et dont le cœur bat déjà à la chamade compteront sur les prouesses et la baraka de M’bolhi pour préserver la cage d’Elkhadra derrière une défense ou l’absence d’un de ses meilleurs sinon le meilleur élément du compartiment Ghoulam pourrait manquer à l’appel.

Mandi de retour devrait faire son retour sur le flan droit avec Cadamuro à gauche. La charnière défensive reposera normalement sur le duo Belkaroui – Medjani avec en sentinelle Guediuora, la seule satisfaction enregistrés contre le Cameroun.

Taider et Bentaleb en excellente forme seront les porteurs d’eau de cette équipe et en soutient à une attaque composée de Brahimi, Mahrez et Slimani. Dans le camp du Nigéria, les nouvelles sont loin d’être rassurantes pour le coach Gernot Rhor, qui devra faire en dernière minute avec l’indisponibilité de son gardien titulaire blessé aux entrainements.

Dans l’autre rencontre du groupe B, le Cameroun d’Hugo Broos accueille la Zambie avec l’objectif de signer sa première victoire et pourrait profiter du duel sur le sol nigérian pour passer en tête du classement. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email