-- -- -- / -- -- --
Nationale

Faux documents : un réseau africain démantelé à Alger

Faux documents : un réseau africain démantelé à Alger

Un réseau spécialisé dans la falsification de permis de conduire et de passeports étrangers, dirigé par des ressortissants africains établis illégalement en Algérie, a été démantelé par la section de recherches de la Gendarmerie nationale de la wilaya d’Alger, a indiqué dimanche un communiqué du groupement régional de la Gendarmerie nationale d’Alger.

Trois personnes de différentes nationalités africaines (Guinée et Côte d’Ivoire) établies illégalement en Algérie ont été arrêtées, présentées au procureur de la République près le tribunal de Chéraga et placées à l’établissement pénitentiaire de Koléa, pour « faux et usage de faux, infraction à la législation et au règlement relatifs au change et au mouvement des capitaux, usurpation d’identité, conduite sans permis, immigration clandestine et résidence illégale ».

Les faits remontent au 12 novembre 2016 lorsque les éléments de la gendarmerie de Zeralda ont procédé, au niveau d’un barrage fixe, au retrait d’un « faux » permis de conduire international à un ressortissant de nationalité guinéenne.

Le ressortissant, qui était accompagné de son épouse issue de la Côte d’Ivoire, a fait l’objet d’une fouille qui a permis de découvrir un permis de conduire international similaire portant les mêmes caractéristiques. Les deux personnes ont été conduites au siège de la section de recherches de la gendarmerie nationale d’Alger pour enquête.

La perquisition du domicile du couple, résidant illégalement en Algérie, a donné lieu à la saisie de trois passeports non valides, de pièces d’identités falsifiées et d’un montant en devise de près d’un (01) milliard de centimes. Une autres personne de nationalité africaine établie illégalement en Algérie a également été arrêtée.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email