-- -- -- / -- -- --
Nationale

Faiveley Transport réhabilitera 202 voitures pour la SNTF

Faiveley Transport réhabilitera 202 voitures pour la SNTF

Le groupement des équipementiers ferroviaires Faiveley Transport et Compin SAS confirme l’attribution du marché portant sur la réhabilitation et la modernisation de 202 voitures voyageurs grandes lignes et banlieue par la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) en Algérie.

Ce marché, d’une valeur de plus de 75 millions d’euros – dont plus de 45 millions pour Faiveley Transport, mandataire du groupement – avait été attribué provisoirement en janvier 2014. S’étendant sur 48 mois, il porte sur l’étude, la fabrication et la livraison de l’ensemble des équipements nécessaires à la réhabilitation des voitures.

Faiveley Transport fournira l’ensemble de sa gamme d’équipements : parmi ceux-ci, de nouvelles portes, des systèmes d’air conditionné (HVAC), des systèmes d’information passagers, les pièces nécessaires à la révision des systèmes de freinage, ainsi que l’ensemble des éléments permettant leur intégration dans les voitures.

Compin, quant à lui, procèdera à l’aménagement intérieur complet des voitures. Ce contrat s’inscrit dans le cadre des projets de modernisation, réhabilitation et rénovation des voitures grandes lignes et banlieue de la SNTF.

Il vient compléter la commande, récemment remportée par le Groupe Faiveley Transport, de systèmes d’air conditionné (HVAC) et de convertisseurs de puissance pour 36 voitures voyageurs grandes Lignes.

Il implique les sites de Saint Pierre Corps, La Ville aux Dames, Neuville en Ferrain et Amiens pour Faiveley Transport, et le site d’Evreux pour Compin.

Jérôme Spencer, Président de la Division Services de Faiveley Transport, a déclaré : « Ces contrats confirment la confiance que la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) place dans le groupe Faiveley Transport dans son rôle de partenaire de fourniture d’équipements et de maintenance de longue durée associée. » Faiveley Transport est un groupe solide.

Il a réalisé un chiffre d’affaires de 742,0 millions d’euros au cours des neuf premiers mois 2014/15, en croissance de 10,3 % par rapport aux neuf premiers mois de l’année 2013/14. L’Europe (61 % du chiffre d’affaires) réalise une croissance de 7,8 %, avec une progression significative des livraisons de projets en France, en Italie, en Allemagne et au Danemark.

Par ailleurs, l’Algérie a lancé un programme national des transports ferroviaires ayant pour objectif la généralisation de la voie ferrée afin de relier efficacement entre elles les différentes régions du pays.

Les nouvelles lignes ferroviaires seront réalisées en fonction des normes techniques internationales et accompagnées de gares dotées des moyens logistiques et de signalisation modernes, promet le ministre des Transports, Amar Ghoul. En outre, l’Agence nationale des études et de suivi des investissements ferroviaires (Anesrif) prévoit la réalisation d’un réseau ferroviaire de 940 km qui reliera Adrar aux wilayas de Ghardaïa et de Béchar.

Il comprend une ligne ferroviaire de 350 km destinée à relier Adrar à la commune de Beni Abbès, une deuxième ligne de 260 km reliant El Ménéa à Timimoun, et une troisième de 230 km entre Timimoun et le chef-lieu de la wilaya. Long de quelque 4 000 km actuellement, le réseau ferré national devrait atteindre à l’horizon 2020 un total de 12 500 Kilomètres connectés aux infrastructures portuaires, aéroportuaires et logistiques, selon les déclarations du ministère des Transports. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email