-- -- -- / -- -- --
Sports

FAF: La fin de l’ère Amara bientôt officiellement actée

FAF: La fin de l’ère Amara bientôt officiellement actée

Il a disparu des radars. N’a pratiquement plus rien à dire. Et ces images de l’un de ses augustes adjoints et non moins figure emblématique de la glorieuse équipe FLN venu saluer les joueurs de l’EN avant le déplacement de la Tanzanie pour le compte de la 2e journée des éliminatoires de la CAN 2023, a ceci de particulier qu’elle scelle définitivement le sort du président démissionnaire de la FAF, Amara apparemment pas ou plus intéressé par un come-back.

Le doute n’est plus permis et la structure en charge de la gestion du sport-roi national n’a plus d’autres choix que de se chercher un nouveau boss, le départ de ce dernier étant acté. En attendant, l’après-Amara, qui a laissé un vide alors que son mandat et celui de son Bureau Fédéral, sous le feu des critiques, est singulièrement décrié.

Premier indice des changements en cours, la prochaine tenue de la réunion de l’AG Ordinaire prévue le 16 du mois en cours à l’effet d’adopter les bilans moral et financier. Une simple formalité pour qui connaît les usages dans la maison de verre de Dely Brahim, le passage par les « urnes » tournant à l’applaudimètre. A tous les coups. A moins que le retrait avec fracas de Charaf Amara, le 31 mars dernier, au lendemain de la grosse désillusion de l’élimination du Mondial 2022 au Qatar qui a rendu inévitable la « révolution » en cours, en rendant le tablier en public, n’ait changé la donne, le Bureau Fédéral, volant en éclats, donnant à la « guéguerre » des relents surréalistes. Une crise palpable. Qui n’en finit pas d’ébranler un édifice déjà miné de très longue date par des scandales en série et des bras de fer interminables entre les acteurs en présence.

Des membres influents mènent alors la fronde et sont soit démis, soit poussés à prendre la porte de sortie. Non sans faire de vagues à l’image du tandem Mouldi Aiassaoui et Amar Bahloul qu’on risque de retrouver aux avant-postes des candidats voulant tirer profit du vide laissé par le départ précipité du 1er responsable en chef. Un partant certain surprenant toutefois tout le monde en revenant aux « affaires ». Les prérogatives en moins et un président sans pouvoir réel en raison de la vacance de huit sièges sur les onze que compte le BF.

Résultats des courses, la nécessité extrême d’ouvrir la succession de celui dont le mandat, commencé un certain mois d’avril 2021, n’aura tenu qu’une petite année et quelques poussières. Plus que jamais à la recherche d’un nouveau maître à bord (on ne sait pas encore de quelles manches il devrait sortir ni on ne connaît les noms appelés à prendre le témoin lorsqu’on sait que rares sont les présidents réellement sortis des urnes), la grande famille du football national, connue pour ses divisions et ses frictions éternelles, se fixe comme première étape sur la voie d’un retour au calme (à voir), l’AG de la semaine prochaine pour un «quitus» déjà tranché.

Avant de préparer le clou de cette fin de saison loin d’être calme, à l’occasion duquel tout ce beau monde se chargera de faire passer comme un colis à la poste, un nom préalablement désigné pour les quatre prochaines années. Le petit conclave qu’abritera le cadre pittoresque l’Ecole Supérieure d’Hôtellerie et de Restauration ESHRA à Ain-Benian constitue-t-il déjà un avant-goût de de ce qui sortira de l’AG Extraordinaire Elective devant vraisemblablement se tenir, au mieux, la 1ère semaine du mois de Juillet ?

Place aux spéculations mais bien malin qui pourrait mettre un nom sur les images qui circulent depuis que l’opération « vote » a été rendue nécessaire. Le banni Bahloul, toujours aussi percutant, saura-t-il mettre tout le monde d’accord (pas seulement l’AG où il compterait, assure-t-on, beaucoup de soutiens) sur sa personne ?
Des cercles se disant bien « sourcées » prétendent que oui. Dans la peau d’un super favori même si la concurrence d’un gestionnaire aussi avisé que Zefzef, pourrait (devrait ?) mettre un terme à son rêve de prendre une éclatante revanche. Wait and see…

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email