Fabrication d’emballage : Cap sur la valorisation des déchets – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Fabrication d’emballage : Cap sur la valorisation des déchets

Fabrication d’emballage : Cap sur la valorisation des déchets

La filière du packaging a réalisé des progrès considérables surtout en termes de qualité. En plus de fournir un emballage de qualité pour les opérateurs économiques dans différentes activités, qui sont de plus en plus demandeurs d’un produit de qualité pour leurs opérations d’exportation, les entreprises spécialisées dans la fabrication des emballages se penchent également sur la récupération des déchets dans l’objectif de les valoriser.

Spécialisées initialement dans la production du carton, ces entreprises collectent et transforment désormais les déchets de carton et papier qui est par la suite valorisé. C’est le cas chez Maghreb Emballage, entreprise de production et de transformation de tous types d’emballages en carton ondulé, qui vient de se doter d’une nouvelle unité de récupération des déchets.

Depuis deux années, l’entreprise a introduit cette activité prometteuse et surtout créatrice d’emploi. « Notre objectif c’est de valoriser les déchets. On a aussi créé beaucoup de postes d’emploi directs et indirects dans le cadre de cette activité d’achat de déchets », a indiqué Brahimi Mohamed Amine, commercial à Maghreb Emballage, lequel a indiqué que l’entreprise va récupérer 80 000 tonnes de déchets d’ici la fin de l’année en cours.

La participation de l’entreprise au Salon de l’emballage, conditionnement et de l’emballage pour les matériaux et produits destinés à l’exportation, qui se tient à la Safex d’Alger durant quatre jours (du 12 au 15 avril), vise à donner des solutions pour tous les opérateurs économiques en termes d’emballage afin de protéger leurs produits notamment ceux destinés à l’exportation.

Pour être à la hauteur des attentes des opérateurs économiques, l’entreprise s’est dotée d’un parc machine de haute qualité. Ces derniers sont, selon le chargé commercial de l’entreprise, de plus en plus demandeurs d’emballages. « Depuis l’interdiction de l’importation des produits destinés à la revente en état, beaucoup d’opérateurs nous sollicitent pour leur fournir l’emballage dans tous les secteurs, comme l’agroalimentaire, l’électroménager… notamment ceux qui font de l’export», a-t-il précisé. La bonne qualité de ces produits est exigée afin de protéger la marchandise et garantir le transport du produit dans les meilleures conditions.

Chez Général emballage, l’on mise aussi sur la récupération et valorisation des déchets. L’entreprise compte trois centres de collecte de déchets (Alger, Oran, Sétif) et compte ouvrir huit autres bientôt.  Selon la chargée de marketing de l’entreprise, Batouche Ghania, l’entreprise travaille en collaboration avec des récupérateurs indépendants. Ces déchets sont, explique-t-elle, exportés pour être recyclés. Cette transformation de déchets devrait dorénavant se faire par l’entreprise qui compte ouvrir une usine de fabrication de papier et ainsi produire sa matière première.

Mettant en avant l’importance qu’on accorde chez Général emballage à l’écologie, elle a indiqué que l’entreprise prend en compte l’axe environnemental dans son activité. « On a créé une unité de récupération ‘’PCR’’ (papier carton recyclé). Notre usine à Oran est dotée d’une centrale photovoltaïque », a-t-elle précisé.

La valorisation de déchets papiers a aussi permis la création des entreprises spécialisées. Al Madar for paper qui a comme slogan « Quand le papier s’offre une nouvelle vie », est spécialisée dans la collecte, tri et compression des déchets papier et carton. L’entreprise qui emploie 80 personnes, compte sur ses partenaires présents dans plusieurs wilayas du pays, chargés de collecter les déchets. Ils sont par la suite triés, compactés et transférés au niveau des usines de papier pour les valoriser.

Cependant, l’absence de tri des déchets ne facilite pas la tâche à ces opérateurs qui réclament l’installation des bacs à ordures spéciaux pour carton et papier. A défaut, l’entreprise mise sur la sensibilisation des citoyens, à travers des campagnes à l’adresse des enfants dans les établissements scolaires, notamment. 

Le cap a été mis, par ailleurs sur la qualité des emballages lors de cette manifestation. Le ministre du Commerce qui a inauguré ce Salon a en effet souligné l’importance de cette filière, laquelle a réalisé des progrès considérables, ces dernières années, mais aussi la qualité des produits. C’est dans ce sens qu’il a affirmé que son département s’attèle à mettre en place tous les moyens nécessaires pour améliorer davantage la qualité de l’emballage, d’autant qu’il demeure un élément important, surtout en termes d’exportation.

Un point fort de l’entreprise Aures emballage qui fait de la qualité de ses produits une priorité. L’entreprise qui fournit l’emballage pour trois secteurs, à savoir, l’agroalimentaire, la pharmaceutique et l’édition des livres, dispose de cinq certifications qui leur permettent de se faire une place haut la main sur le marché extérieur. Et c’est dans le packaging pharmaceutique, qui demande des conditions particulières, que l’entreprise ambitionne d’exporter. Des pourparlers avec un groupe français sont déjà lancés en plus de cibler le marché africain.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email