-- -- -- / -- -- --
Culture

Exposition de photos, 25 ans de démocratie en Roumanie

Exposition de photos, 25 ans de démocratie en Roumanie

Jusqu’au 5 décembre la bibliothèque de l’unversité d’Alger présente une galerie de photos d’art sur l’avènement de la démocratie en Roumanie depuis un quart de siècle . Le vernissage de cette exposition de photos a eu la fin de la semaine dernière en présence du recteur de l’université d’Alger et de l’ambassadeur de Roumanie en Algérie

La Roumanie que tout le monde enAlgérie connaît avec l’introduction sur le marché automobile algérien de la Dacia, vit à l’ère de la démocratie depuis vingt cinq ans. La Roumanie est un pays cher pour l’Algérie, car ce pays s’est considérablement impliqué à nos côtés durant la guerre de libération nationale. Ses bateaux notamment transportaient des armes pour nos moudjahiddine.

C’est ce premier décembre, c’est-à-dire aujourd’hui, que ce pays célèbre sa fête nationale coincidant avec la chute de l’ancienne dictature. La Roumanie a fait depuis , d’immenses progrès, comme le témoigne en images les photos d’exposition. Pour respecter le chiffre vingt cinq, c’est ce nombre de photos qui se trouvent dans les espaces de la bibliothèque de l’université d’Alger jusqu’au 5 décembre. Le visiteur suit les différentes étapes de la concrétisation de la démocratie à travers les grands évènements qu’à vécus la Roumanie jusqu’à nos jours.

Le photographe, auteur de ce reportage, a lui-même suivi ces différentes étapes, chaque année depuis vingt cinq ans. Il est donc le témoin vivant de cette évolution et ses photos sont ainsi de véritables documents sur l’histoire récente de son pays. Ce reportage démontre que la population vit mieux et que la liberté est partout présente. L’ouverture sur le monde extérieur est grande et le niveau de vie a sensiblement augmenté sans atteindre toutefois celui des pays industrialisée européens.

Les Roumains se sentent mieux chez eux, cependant l’emploi n’est pas généralisé. Le photographe qui a réalisé ces oeuvres figure parmi les dix professionnels des pays de l’Union européenne qui sont invités en avril prochain à l’événement, Constantine, capitale de la culture arabe 2015. Ils devront réalisé eune fresque en cinq jours avec dix de leurd homologues algériens.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email