-- -- -- / -- -- --
Energies

Exportations hors hydrocarbures  : Un nouveau record en 2022

Exportations hors hydrocarbures  : Un nouveau record en 2022

Pour la troisième année consécutive, les exportations hors hydrocarbures battent un nouveau record et enregistrent une augmentation de 36 %. En plus des engrais et des produits de la sidérurgie, qui ont toujours soutenu les exportations hors hydrocarbures de l’Algérie, d’autres produits sont placés sur le marché international pour atteindre 6,6 milliards d’exportations hors hydrocarbures, soit 11 % de l’ensemble des exportations.  

La barre des 7 milliards de dollars d’exportation hors hydrocarbures pour l’année 2022 fixée par les pouvoirs publics devrait être atteinte. Après avoir enregistré un montant de 5 milliards de dollars en 2021, les exportations hors hydrocarbures ont enregistré une nouvelle envolée. Durant onze mois de l’année 2022, l’Algérie a exporté 6,6 milliards de dollars d’exportations hors hydrocarbure. C’est ce qu’a affirmé le sous-directeur chargé du suivi et de la promotion des exportations au ministère du Commerce et de la Promotion des exportations, Houari Abdellatif, lequel a exposé le bilan de ces exportations lors de son intervention, hier, sur les ondes de la radio Chaîne 1. 

Qualifiant ces résultats de « records » et d’une « première », il a affirmé que durant les onze mois de l’année 2022, l’Algérie a exporté l’équivalent de 6,6 milliards de dollars de produits hors hydrocarbures, alors que durant la même période de l’année précédente (2021), ces exportations étaient de 4,5 milliards de dollars.

Les engrais sont en tête de ces exportations, lesquels représentent 1,7 milliard de dollars, soit une augmentation de 28 %, suivis par les produits de sidérurgie avec 500 millions d’exportations, soit une augmentation de 30 % et le ciment avec environ 400 millions de dollars, soit une augmentation de 93 %. De nouvelles filières ont émergé, selon les précisions de ce responsable, et ont réussi à se faire une place sur le marché international. Il s’agit des détergents avec 48 millions de dollars, en sus de l’eau minérale et gazeuse, du carton et de l’emballage. On prévoit l’enregistrement de 6,5 à 7 milliards de dollars d’exportations hors hydrocarbures dans le bilan définitif de l’année 2022. 

La balance commerciale a enregistré, durant cette période, un excédent de 18,1 milliards de dollars, comme prédit par le Premier ministre, qui avait indiqué que l’excédent de la balance commerciale devrait dépasser les 17 milliards de dollars à la fin de l’année 2022, alors qu’elle avait enregistré un excédent de 14 milliards de dollars le mois d’août dernier. Ainsi, les exportations hors hydrocarbures représentent désormais 11 % de l’ensemble des exportations et les exportations des hydrocarbures sont estimées à 89 %, selon le même responsable. « Ces résultats sont réalisés grâce à la politique adoptée par les pouvoirs publics, relative à la diversification de l’économie et des exportations », a-t-il souligné.

Pour ce qui est des pays vers lesquels les produits made in Algeria sont exportés, le directeur du suivi et de la promotion des exportations a fait savoir que 147 pays sont destinataires de produits algériens. Les pays européens sont en tête. « La France en première position (700 millions de dollars), suivie par l’Italie (415 millions de dollars) et l’Allemagne (260 millions de dollars) », a précisé M. Houari Abdellatif, lequel a indiqué que les produits algériens sont également placés sur les marchés africains (Côte-d’Ivoire, Niger, Ghana, Sénégal), arabes (Tunisie, Jordanie) et les pays du Golfe (Syrie, Irak).

Le même responsable a aussi évoqué les ambitions du secteur qui s’inscrivent dans le cadre de la feuille de route des autorités. « Nous travaillons pour poursuivre la forte dynamique des exportations hors hydrocarbures vers environ 150 pays pour atteindre 15 milliards de dollars en 2024 », a-t-il précisé, soulignant les différentes initiatives du département du Commerce pour promouvoir la production algérienne, notamment par l’organisation des Salons et Foires dans plusieurs pays africains.

Dans la perspective d’encourager et de promouvoir l’exportation de biens et services, la Direction générale des impôts (DGI) a annoncé des mesures d’accompagnement en faveur des entreprises réalisant des opérations d’exportation de biens et services.  Il s’agit de la mise en place d’une procédure simplifiée réservée au traitement des demandes introduites par ces entreprises, a affirmé la DGI dans un communiqué diffusé ce samedi.

Cette procédure simplifiée concerne l’agrément au régime des achats en franchise de TVA, le remboursement des crédits de TVA et de l’avance financière de 30 %, ainsi que les attestations de situation fiscale, en cas de transfert de fonds à l’étranger en relation avec les opérations d’exportation, a-t-on précisé. La DGI a ainsi mis à la disposition de ces entreprises une adresse électronique « sadiratouka.contactdgi@mf.gov.dz », afin de s’informer, dans les meilleurs délais, sur les procédures fiscales en relation avec l’activité exercée et de faire part des difficultés éventuellement rencontrées en la matière.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email