Exportation des produits agricoles : Création d’une plateforme d’emballage – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Exportation des produits agricoles : Création d’une plateforme d’emballage

Exportation des produits agricoles : Création d’une plateforme d’emballage

Le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Tayeb Zitouni, a révélé à Guelma que son département a décidé de créer une première plateforme d’emballage et de conditionnement des produits agricoles en vue de leur exportation à partir du marché régional de fruits et légumes de la commune d’Ain Ben Beida.

Lors de son inauguration ce mercredi de ce marché, le ministre a précisé que la création de cette plateforme s’inscrit dans le cadre de « la démarche du ministère de moderniser la gestion de tels marchés régionaux que l’Etat a déboursés de grandes enveloppes financières pour les réaliser et leur permettre d’assumer leurs missions tracées dont la régulation du marché et son approvisionnement d’une manière adéquate et régulière puis passer à l’exportation et augmenter le volume des exportations hors hydrocarbures ».

Zitouni a ajouté que « la plateforme prévue dans ce marché répond aux normes internationales et sera gérée par la société de réalisation et la gestion des marchés de gros, MAGROS, et dotée de toutes les installations nécessaires depuis la réception des produits, à leur tri en fonction de la taille et de la qualité à l’emballage et le chargement ».

Et de souligner que son département œuvre à généraliser ces plateformes aux six marchés régionaux similaires qui se trouvent à Sétif, Ain Defla, Djelfa, Ouargla, Mascara et Mila.

Il a également indiqué que cette plateforme requiert la coordination avec le réseau d’exportateurs disposant de registres d’import-export pour leur permettre d’accéder aux produits prêts à l’exportation, estimant que cette opération est de nature à « renforcer la place du produit algérien déjà présent sur les grands marchés de plusieurs régions du monde ».

« La gestion moderne de ces marchés exige également l’établissement d’un fichier national des producteurs agricoles selon leurs wilayas d’activité et la définition de la répartition géographique de la production nationale », a ajouté M. Zitouni qui a exhorté les responsables du secteur du commerce et les gestionnaires des marchés régionaux à « faire appel aux autorités locales de la wilaya pour inviter les producteurs des autres wilayas à livrer directement leurs produits et réduire le nombre d’intermédiaires ».

Selon l’exposé présenté au ministre à l’occasion, le marché régional d’Ain Ben Beida dont les travaux ont démarré en 2014 occupe 15 hectares, compte 136 carrés d’expositions de marchandises, dispose d’une chambre froide, un espace de conditionnement, des bureaux pour les banques, les assurances et la gendarmerie nationale en plus de structures d’hébergement et de restauration.

Sa capacité atteint 480.000 tonnes/an et peut accueillir 5.500 opérateurs et 3.000 véhicules par jour. Les aires disponibles seront exploitées pour l’ouverture d’un marché hebdomadaire des voitures utilisées et un autre à bestiaux.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email