Exportation de gaz vers l’Europe : La position confortable de l'Algérie – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --
Energies

Exportation de gaz vers l’Europe : La position confortable de l’Algérie

Exportation de gaz vers l’Europe : La position confortable de l’Algérie

L’Algérie s’est classée comme deuxième pays exportateur de gaz naturel par gazoducs vers l’Union européenne (UE) en 2023, avec une augmentation significative de ses exportations de gaz liquéfié. C’est ce qu’a indiqué le rapport mensuel du Forum des pays exportateurs de gaz (GECF).

Le rapport du forum pour le mois de janvier indique qu’en 2023, l’Algérie a fourni 19% du gaz naturel exporté par gazoduc vers l’UE, se classant ainsi juste derrière la Norvège, qui occupe la première place en la matière avec une part de marché de 54%, alors que la Russie s’est classée à la troisième place, avec une part de 17%.

Dans le même contexte, la moyenne mensuelle en 2023 des exportations de l’Algérie vers l’UE a atteint 2,41 milliards de m3, contre une moyenne de 7 milliards pour la Norvège et 2,3 milliards pour la Russie.

Le rapport a souligné que « l’UE a importé 155 milliards de m3 de gaz en 2023, soit un déficit de 23% par rapport à ce qui a été importé en 2022 ». L’Algérie dispose d’un gazoduc la reliant avec l’Italie et un autre avec l’Espagne, tandis que la Norvège dispose de six pipelines.

D’autre part, les exportations mondiales de gaz naturel liquéfié (GNL), en décembre 2023, ont augmenté de 5,3% sur un an, (1,9 million de tonnes), atteignant un niveau record, soit la plus forte augmentation mensuelle sur une base annuelle depuis février 2023, selon le rapport.

Le mois de décembre a connu une « croissance remarquable » des exportations de GNL des Etats membres et observateurs du forum, de 3,8 % sur une base annuelle, pour atteindre 18,03 millions de tonnes.

Il s’agit des exportations mensuelles les plus élevées de GNL pour les membres du GECF depuis janvier 2020, indique le rapport, précisant que le nombre total d’expéditions de GNL dans le monde a atteint 6266,56 expéditions en 2023.

Les Etats Unis arrivent en tête avec 123 cargaisons, suivis par l’Algérie en deuxième position, avec 54 cargaisons. La Norvège a enregistré le plus fort taux d’augmentation des exportations de GNL l’année dernière (+59%), suivie par l’Algérie (+25%), et le Pérou (+22%).

L’Algérie accueillera, du 29 février au 2 mars prochains, le 7e Sommet du GECF, qui réunit les principaux pays exportateurs mondiaux de gaz, représentant ensemble 70% des réserves mondiales de gaz prouvées, plus de 40 % de la production commercialisée, 47% des exportations par gazoducs et plus de la moitié des exportations de gaz naturel liquéfié au niveau mondial.

A noter que l’Algérie a enregistré, en 2023, d’excellentes performances en matière d’exportation de gaz naturel liquéfié (GNL), confortant ainsi sa place de « fournisseur fiable et de plus grand exportateur de GNL en Afrique dépassant ainsi le Nigéria, avec le taux de croissance de ces exportations le plus élevé à l’échelle arabe, a indiqué un rapport publié, dimanche, par l’Organisation des pays arabes exportateurs de pétrole (OPAEP).

Evoquant l’évolution trimestrielle du GNL et de l’hydrogène et l’état de l’industrie en 2023, l’OPAEP a fait savoir dans son rapport publié sur son site électronique que « les exportations de l’Algérie en GNL ont connu une excellente performance l’année dernière en raison du taux de croissance remarquable réalisé contrairement à celui de 2022. L’Algérie a pu commercialiser son produit au moment où les pays de l’UE sont en quête de diversifier les sources d’approvisionnement ».

 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email