Exploitation illégale des plages : Opérations coup-de-poing de la gendarmerie – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Exploitation illégale des plages : Opérations coup-de-poing de la gendarmerie

Exploitation illégale des plages : Opérations coup-de-poing de la gendarmerie

Pour juguler l’exploitation illégale des plages alors que l’accès est gratuit, la Gendarmerie nationale est passée à l’action pour mettre en œuvre la batterie de mesures garantissant cette gratuité et sanctionner les exploitants illégaux.

Durant le mois de juillet, des centaines d’affaires ont été traitées à travers 14 wilayas côtières, relatives à l’exploitation illégale des plages, des parkings et autres lieux de camping, a indiqué ce mercredi la Direction générale de la Gendarmerie nationale.

L’accès gratuit aux plages algériennes pour l’ensemble des citoyens n’est toujours pas garanti, et ce après deux mois de l’ouverture de la saison estivale. Pour lutter contre les exploitants illégaux des plages, la Gendarmerie nationale a multiplié, depuis le début de la saison estivale, les opérations coups-de-poing.

Dans le cadre de l’application du plan de sécurisation de la saison estivale pour l’année 2023, et durant la période s’étalant du 3 juillet au 5 août, les groupements territoriaux côtiers de la Gendarmerie nationale ont traité, à travers 14 wilayas côtières, 186 cas d’exploitation illégale des plages qui ont mené à l’arrestation de 108 individus, dont 11 placés en détention, précise la même source. « 96 cas d’exploitation illégale de parkings et 218 cas d’exploitation illégale de lieux de camping ont été enregistrés, donnant lieu à la saisie de 1 703 parasols, 1 697 tables, 4 028 chaises et 569 tentes », a indiqué un communiqué du corps de sécurité.

La même source ajoute : « Cinq accidents de Jet-Skis et de bateaux de plaisance ont été enregistrés au niveau des plages de Skikda, Annaba, Alger, Tipasa et Oran », ayant causé « le décès de trois individus et des blessures à deux autres », indique le même bilan.

Ces résultats ont été obtenus grâce aux nombreuses descentes menées par les éléments de la gendarmerie sur les plages du littoral algérien, et qui devraient se poursuivre jusqu’à la fin de la saison estivale.

Ces opérations ont montré que les plages sont devenues un lieu de gain facile pour des jeunes squatteurs qui procèdent à la location illégale de parasols, de tables et de chaises aux estivants. Avec un parasol loué à 800 DA et une table à 1 500 DA, et vu le nombre de familles qui se rendent quotidiennement à la plage, les bénéfices seront considérables.

Le commandement de la Gendarmerie nationale, faut-il le souligner, a mis en place, à l’occasion de la saison estivale 2023, un plan pour sécuriser les personnes ainsi que les biens privés et publics.

Il s’agit d’assurer la sécurité et la quiétude dans les lieux à forte affluence comme les plages, les complexes touristiques, les lieux de loisirs et les places publiques, a indiqué la Gendarmerie nationale.

Dans le cadre de l’action de proximité, les services de la Gendarmerie nationale mènent de larges opérations de sensibilisation au profit des vacanciers, en les incitants à préserver la propreté de l’environnement et la sauvegarde des richesses forestières. Il convient de rappeler que le commandement de la Gendarmerie nationale a mis à la disposition des citoyens le numéro vert (1055) pour tout appel de secours ou intervention, ainsi que son site et sa page Facebook « Tariki » pour tout renseignement sur l’état des routes, outre le site pré-plaintes et d’information à distance www.ppgn.mdn.dz.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email