Exemplaire du Coran brûlé en Suède : L’Algérie dénonce – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Exemplaire du Coran brûlé en Suède : L’Algérie dénonce

Exemplaire du Coran brûlé en Suède : L’Algérie dénonce

L’Algérie a dénoncé ce dimanche, l’acte commis samedi par des représentants de l’extrême droite en Suède, qui ont brûlé le Coran lors de manifestations organisées dans les villes de Malmö et Linköping.

« L’Algérie dénonce avec la plus grande fermeté l’acte odieux de militants extrémistes sous les yeux des agents de la force publique » a indiqué un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

« L’acte en question provoquera un sentiment de haine envers la religion musulmane et une atteinte gravissime des valeurs de liberté et de l’humanité. L’Algérie dénonce cet acte qui est en contradiction avec les principes des droits de l’homme et remettre en cause les efforts pour la diffusion de la tolérance, du dialogue entre les religions et le vivre ensemble », ajoute le communiqué.

Il est rappelé que dans le cadre d’une manifestation autorisée par la police suédoise à proximité de l’ambassade de Turquie, l’extrémiste de droite suédo-danois Rasmus Paludan a brûlé, avant-hier après-midi, un exemplaire du Coran.

L’autorisation donnée à la manifestation anti-islam a suscité un incident diplomatique avec la Turquie, qui a dénoncé un « crime de haine manifeste » et annulé la visite d’un ministre suédois prévue la semaine prochaine, compliquant encore plus les discussions autour de l’adhésion suédoise à l’Otan, bloquée par Ankara.

De nombreux autres pays musulmans ont exprimé leur indignation. L’Indonésie, l’Arabie saoudite, les Emirats Arabes Unis, entre autres, ont exprimé leur condamnation, tout comme le Conseil de coopération du Golfe (CCG) et l’Organisation de la coopération islamique (OCI). « La liberté d’expression doit être exercée de façon responsable », a demandé Jakarta, tout en exprimant son étonnement que les autorités suédoises aient permis cet acte « inacceptable » et « odieux », qui s’est déroulé devant les forces de l’ordre suédoises.

En Turquie, plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées avant-hier en fin de journée devant le consulat de Suède à Istanbul en signe de protestation. Elles ont appelé Ankara à rompre tout lien diplomatique avec Stockholm. D’autres ont manifesté près de l’ambassade de Suède à Ankara.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email