-- -- -- / -- -- --
Nationale

Examens du BAC et BEM: Scepticisme des inspecteurs de l’éducation

Examens du BAC et BEM: Scepticisme des inspecteurs de l’éducation

La polémique autour des examens du BEM et du BAC n’a pas cessé. Les débats continuent d’interpeler l’ensemble de la famille éducative. Cette fois-ci, ce sont les inspecteurs de l’éducation nationale qui affichent leur scepticisme quant au choix des dates retenues pour ces deux examens nationaux ainsi que leur inquiétude quant aux conséquences directes de cette décision de report sur les résultats des élèves.

Le syndicat national des inspecteurs de l’éducation ont appelé, dans un communiqué, à revoir la date du baccalauréat et de l’avancer à la première semaine du mois de septembre, à condition que l’examen soit limité uniquement aux matières principales. Le syndicat considère que cette longue interruption pédagogique a transformé les élèves en candidats libres, ce qui ne va pas être, selon le syndicat, sans conséquences sur leurs résultats, leurs performances et sur le taux de réussite à l’examen.

L’organisation syndicale a, dans ce cadre, appelé les responsables du secteur à réfléchir à la mise en place d’un plan qui « exclut toute prise de décision de façon improvisée ». Elle préconise « d’accélérer la publication des textes réglementaires qui impliquent la modification du calendrier des vacances scolaires, afin de combler le fossé pédagogique et organiser un plan de révision pour les candidats ». Dans la foulée, les inspecteurs estiment que ce plan de révision va déterminer la manière de calculer les moyennes de passage, mettant l’accent sur la convocation de conseils officiels, à la fin de l’année, pour décider de l’orientation des élèves.

Face à l’évolution de la situation épidémiologique, le syndicat estime qu’il est judicieux « de penser et de planifier désormais comment vivre avec l’épidémie ». Les inspecteurs insistent sur l’importance de remettre en place un plan comprenant des mesures préventives, pour organiser les examens officiels ainsi que la prochaine rentrée scolaire. Ils préconisent de doubler le nombre des centres d’examen et les centres de correction, en veillant à la distanciation sociale et en adoptant un système de « rotation » dans la scolarisation des élèves, pour éviter la surcharge dans les classes.

Le syndicat propose également l’élaboration d’un plan permettant aux élèves d’assister à des cours concernant les matières principales, en adoptant un système d ’« apprentissage en classe ». Pour les matières secondaires, il préconise la distribution des publications et la diffusion des cours numériques Interactifs.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email