-- -- -- / -- -- --
Nationale

Examens de fin d’année : 39 000 pompiers mobilisés

Examens de fin d’année : 39 000 pompiers mobilisés

Un dispositif opérationnel, composé notamment de 39 000 agents d’intervention de la Protection civile, sera mis en place dans le cadre de la prévention et de la sécurisation des examens scolaires de fin d’année, a indiqué,ce samedi, un communiqué de la Direction générale de la Protection civile.

Dans le cadre de l’organisation des examens de fin d’année scolaire et pour garantir leur déroulement dans des conditions de sécurité optimales, les services techniques de prévention de la Direction générale de la Protection civile ont effectué plusieurs visites de sécurité au niveau de l’ensemble des établissements scolaires et centre d’examens désignés pour abriter les examens, a précisé la même source. En plus des visites de prévention visant la sécurisation de ces lieux, un dispositif opérationnel sera mis en place, composé de 39 000 agents d’intervention tous grades et fonctions confondus et 2 197 ambulances et 1 338 engins d’incendie seront déployés pour prendre en charge l’ensemble des préoccupations liées à la sécurité des élèves et du personnel d’encadrement. L’objectif de ces opérations est de contrôler la conformité des conditions de sécurité dans ces établissements, de mettre en place un dispositif d’alerte pour les besoins d’intervention tout au long de ces examens et de garantir, de la sorte, la protection des élèves et du personnel enseignant. Les examens de fin d’année concernent plus de 810 000 candidats à l’examen de fin de cycle primaire, plus de 630 000 au brevet d’enseignement moyen (BEM) et plus de 674 000 à l’examen du baccalauréat 2019, dont près de 40% de candidats libres. Il convient de rappeler par ailleurs que l’examen du baccalauréat aura lieu du 16 au 20 juin, celui du BEM du 9 au 11 juin, tandis que l’examen de la 5e année primaire est fixé au 29 mai. La correction des examens de fin de cycle primaire est programmée pour la fin de juin et l’affichage des résultats pour le 16 juin. Pour le BEM ce sera le 1er juillet alors que les candidats ayant passé le bac doivent patienter jusqu’au 20 juillet pour connaître les résultats.

Par ailleurs, et pour prévenir la triche lors de ces examens, le port du téléphone portable pendant la durée des épreuves est interdit pour les enseignants concernés par la surveillance de ces examens, a indiqué le ministère de l’Education nationale. Dans une note adressée à l’ensemble des établissements, le ministère informé les enseignants concernés par la surveillance des différents examens de fin d’année qu’ils ne sont pas autorisés à porter leur téléphone portable pendant la durée de chaque épreuve. « Tous les surveillants sont tenus de déposer leur portable au niveau d’un service dédié à cet effet au niveau du secrétariat pour les récupérer à la fin des épreuves », explique cette note qui précise qu’en cas d’urgence « le surveillant est joignable via le secrétariat ». Prévus en juin prochain, les examens de fin d’année se dérouleront sous haute surveillance. Ainsi, cette mesure fait partie du dispositif de sécurisation des examens dans le but d’éviter toute fuite des sujets via les réseaux sociaux. Un phénomène qui a caractérisé les examens officiels, ces dernières années, notamment le baccalauréat.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email