Examen du BAC : Belabed rassure  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Examen du BAC : Belabed rassure 

Examen du BAC : Belabed rassure 

Le ministre de l’éducation nationale a assuré que toutes les conditions sont réunies pour un bon déroulement des épreuves de l’examen du baccalauréat session juin 2023, dans la sérénité et le sérieux, soulignant que la volonté du ministère est d’offrir, en outre, de bonnes conditions aux candidats du Sud et de prendre un certain nombre de mesures.

 A quelques semaines de l’examen du baccalauréat, le ministre Belabed a rassuré les élèves candidats que « toutes les conditions sont réunies pour passer cet examen décisif dans la sérénité et le sérieux dont ils ont fait preuve tout au long de l’année scolaire, et ce, pour leur permettre de se focaliser sur leurs révisions et atteindre l’objectif  escompté à savoir l’accès à l’Université.

Les décisions prises concernent notamment les candidats du sud du pays. Il s’agit, selon, le ministre du renforcement de tous les centres de procédure du côté de la sécurité, peindre les murs, s’il y a des écritures dessus, soutenir l’éclairage, allouer un hall pour stocker tout ce qui a été réquisitionné comme moyens de communication. Dans le cas où il y a des personnes ayant une déficience visuelle, l’examen se fera avec la technologie du Braille, et pour les personnes ayant une déficience motrice, cela sera également pris en charge. Belabed a insisté  sur la climatisation surtout au niveau des zones qui connaissent une température très élevée.

Il convient de souligner, que le ministre avait insisté à maintes reprises sur la nécessité de respecter les instructions visant à assurer le succès de toutes les opérations liées aux examens de fin d’année scolaire, a indiqué un communiqué rendu public par le ministère.

Il avait précédemment instruit les directeurs de l’éducation de « contrôler toutes les opérations logistiques et techniques » en coordination avec les directeurs des antennes du Bureau national des examens et concours.

Il a aussi insisté sur la nécessité de faire « preuve de prudence et d’exactitude » dans la notification des notes d’éducation physique et sportive, ainsi que les conditions d’exemption aux centres régionaux de collecte pour réserver les notes. Enfin, il a exhorté à fournir des « conditions confortables aux candidats aux besoins spécifiques », de bien choisir les chefs de centres et d’autres opérations liées aux examens.

Belabed avait rappelé les étapes importantes à franchir avant la fin de l’année scolaire dont les examens nationaux (BEM et bac), insistant sur la nécessité de respecter les instructions et les orientations pour assurer le succès de toutes les opérations liées à ces examens.

Pailleurs, et concernant la  révision des programmes scolaires, le ministre a affirmé que le Conseil national des programmes (CNP) s’attelait à « revoir » et à réviser les programmes éducatifs. Il a expliqué que cette révision vise à adapter les programmes aux mutations que connaît la société algérienne et aux développements scientifiques et technologiques effrénés.

Belabed a souligné que cela intervient en concrétisation des décisions et directives du président de la République, Abdelmadjid Tebboune en matière d’éducation et d’enseignement, notamment en ce qui concerne l’allègement des programmes scolaires et du poids du cartable. Cette révision s’inscrit également dans le cadre de l’ouverture sur les différentes langues étrangères.

Le ministre a fait savoir, d’autre part, qu’à partir de l’année scolaire prochaine, l’éducation physique et sportive sera enseignée à travers l’ensemble des écoles à l’échelle nationale par des enseignants spécialisés. « Ces enseignants auront une première formation avant même de bénéficier de la formation requise », a-t-il précisé.

 Et d’ajouter que cette matière prendra toute sa place au même titre que les autres matières, avec un volume horaire annuel de 190 heures. Pour cela, a t-il encore souligné, « les structures des écoles primaires seront mises à contribution, aux côtés des établissements de proximité relevant de son secteur, des installations d’autres secteurs et d’autres établissements publics ».

A noter également que le ministre a rappelé le lancement, il y a deux jours, de l’opération d’inscription des candidats sur la plateforme numérique mise en place par la tutelle. 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email