-- -- -- / -- -- --
Nationale

Éventuel confinement total les jours de l’Aïd

Éventuel confinement total les jours de l’Aïd

Un confinement total pourrait être instauré pour les derniers jours du mois de ramadan et les deux jours de l’Aïd. Le comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du COVID-19 recommande cette mesure extrême pour limiter la propagation du virus, surtout que ces jours de fête sont caractérisés par les visites familiales et autres regroupements sociaux.

Une situation qui augmenterait le risque de contagion. C’est un Aïd particulier que les algériens vont célébrer cette année, si cette mesure venait à être adoptée par le gouvernement. C’est dans le souci de limiter la propagation du coronavirus qu’il a été décidé, par le Comité scientifique, de proposer l’instauration du confinement total sur tout le territoire national.

Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid a indiqué, ce samedi, en marge de la présentation du bilan quotidien de l’évolution de l’épidémie dans le pays, que « le Comité a demandé au gouvernement d’instaurer un confinement total les jours de l’Aïd », comme l’ont d’ailleurs décidé plusieurs pays musulmans. « Nous avons élaboré un rapport que nous avons envoyé au gouvernement pour statuer », a précisé le ministre qui dit que « le danger demeure toujours, malgré que la situation soit maitrisée ». Affirmant que cette fête religieuse est connue pour les visites entre familes et les déplacements, le ministre évoque la responsabilité du ministère de la Santé s’agissant de la protection de la santé des citoyens. « Nous sommes responsables de la situation sanitaire du pays et de la santé du citoyen », a indiqué Benbouzid qui appelle au bon sens des citoyens.

« Les gens doivent comprendre que c’est dans leur intérêt. Il faut qu’ils comprennent que quand il y a un danger on fait des sacrifices », a-t-il précisé, mettant en garde contre les conséquences des regroupements dans lesquels un porteur sain du COVID-19 peut bien être présent. Les visites des malades dans les hôpitaux sont quant à elles strictement interdites, selon les affirmations du ministre. Les visites, organisées habituellement par des associations caritatives, sont donc bannies cette fois.

Pour éviter de voir l’explosion des cas de contamination après l’Aïd, surtout que l’indiscipline de certains et le non-respect des mesures barrières ont fait leur apparition durant le mois de ramadan, les autorités ont pris plusieurs mesures préventives. Les circoncisions collectives organisées habituellement au 27e jour de Ramadhan, seront reportées, comme cela est préconisé par le Comité scientifique, mais qui n’interdit pas une circoncision qui se fait dans le respect strict des mesures de prévention et sans regroupement. L’accomplissement de la prière de l’Aïd à domicile constitue également une des mesures préventives.

Une fatwa de la Commission ministérielle de la fatwa a été émise pour l’accomplissement de la prière de l’Aïd à domicile, en groupe avec les membres d’une même famille ou individuellement, en raison de la situation sanitaire. Face à l’avancée de l’épidémie, sachant que le virus contamine une moyenne de 150 personnes par jours, les algériens sont appelés à revoir leurs habitudes et rituels durant au moins les deux jours de l’Aïd, où le risque de contagion sera élevé avec les déplacements et les regroupements des personnes.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email