Evaluation des acquis de la 5e année primaire : Réduction de la durée de l'examen à trois jours – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Evaluation des acquis de la 5e année primaire : Réduction de la durée de l’examen à trois jours

Evaluation des acquis de la 5e année primaire : Réduction de la durée de l’examen à trois jours

Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, a annoncé, ce mardi, la réduction de la durée de l’examen d’évaluation des acquis pour les élèves de la cinquième année primaire à trois jours au lieu de 25 jours. Les épreuves se dérouleront les 12, 13 et 14 mai 2024. Cette décision va soulager les parents d’élèves qui ont critiqué l’ancienne version de l’examen, jugeant la durée « trop longue ».

Largement critiqué par l’ensemble de la famille éducative et les parents d’élèves, l’examen d’évaluation des acquis des élèves de la cinquième année primaire, instauré en remplacement de celui de fin de cycle primaire, a été révisé dans la forme et dans le fond.

Le ministre, qui effectuait une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Chlef, a indiqué que cette révision de l’examen avait été décidée après la tenue, en juillet 2023, de la rencontre nationale sur l’examen d’évaluation des acquis scolaires des élèves de la cinquième année primaire.

Belabed a indiqué que la durée de l’examen sera réduite de 13 heures sur 25 jours à 6 heures sur trois jours. Le nombre de matières pour cet examen sera également réduit. Les élèves seront examinés dans seulement six matières au lieude neuf, à savoir la langue arabe, les mathématiques, le français, la langue amazighe, l’histoire et l’éducation islamique. « Les élèves passeront des examens pour les trois langues, en plus de l’histoire, l’éducation islamique et les mathématiques », a-t-il indiqué.

Il convient de souligner que des propositions ont été formulées lors des différentes rencontres régionales tenues le 17 juin au niveau des quatre régions du pays, durant lesquelles il a été proposé de réduire la durée de la tenue de l’examen à dix jours au lieu de 25 jours.

L’examen d’évaluation des acquis pour les élèves de 5e année du cycle primaire, faut-il le noter, est considéré par les responsables du secteur comme un élément essentiel afin d’améliorer le niveau d’apprentissage et de cerner les lacunes de chaque élève pour y remédier. L’examen aura un caractère local, selon M. Belabed, et sera organisé au niveau des circonscriptions d’inspection, expliquant que ce type d’évaluation était à même d’« offrir plus de chances aux élèves d’aller au bout du cursus scolaire et de réduire le taux de redoublement en première année moyenne ».

Le premier responsable du secteur avait insisté, dans une instruction, sur l’obligation pour chaque élève de 5e année primaire de passer l’examen, soulignant que la non-participation de l’élève à cet examen le priverait du passage au cycle moyen, quelle que soit sa moyenne annuelle dans l’évaluation continue.

Cependant, le passage en première année moyenne est calculé uniquement sur la base de la moyenne annuelle de l’évaluation continue, les résultats de l’examen de l’évaluation des acquis n’étant pas comptabilisés dans l’admission de l’élève au moyen. Les élèves ont été évalués dans les huit matières enseignées en 5e année, à raison de 45 minutes par matière. Le dessin, la musique et l’éducation sportive ne sont pas intégrés dans ce processus d’évaluation.

 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email