-- -- -- / -- -- --
Monde

Etats-unis:Deux femmes musulmanes élues

Etats-unis:Deux femmes musulmanes élues

Pour la première fois, deux femmes musulmanes sont élues au Congrès américain, Ilhan Omar (36 ans) d’origine somalienne, pour la circonscription démocrate du Minnesota et Rashida Tlaib, d’origine palestinienne pour le Michigan, lors des élections américaines de mi-mandat (Midterms) cruciales pour l’avenir politique des Etats-Unis.

Rashida Tlaib, première femme musulmane à remporter un siège à la Chambre des représentants dans l’Etat du Michigan, a exprimé sa “fierté” et sa “satisfaction” à la suite de cette victoire en tant que première femme musulmane d’origine palestinienne, ont rapporté des médias.

Tlaib a déclaré après sa victoire que “ses proches en Palestine ont suivi de près les résultats des élections et ont versé des larmes de joie”.

“J’ai travaillé depuis de longues années pour remporter un siège à la Chambre des représentants, d’autant plus que je suis la première femme musulmane palestinienne qui accède à ce siège”, a-t-elle ajouté.

La victoire de Tlaib, candidate du 13ème district du Michigan, était garantie en raison de l’absence d’un rival républicain.

Quant à Ilhan Omar, membre du Parti démocrate du Minnesota, qui a remporté un siège à la Chambre des représentants des Etats-Unis, il s’agit de la première femme musulmane voilée à remporter un tel siège.

“J’ai célébré les résultats des élections avec ma famille et tous ceux qui m’ont soutenue lors de ma campagne électorale”, a-t-elle déclaré devant la foule de ses partisans à la suite de sa victoire, faisant savoir qu’elle était venue aux Etats-Unis à l’âge de 12 ans, après avoir vécu dans des camps de réfugiés pendant quatre ans.

“Il fait très froid à l’Etat du Minnesota, mais le cœur de ses habitants est empli de chaleur et de compassion. Ils n’ouvrent pas seulement leurs portes aux réfugiés, mais ils les envoient aux plus hauts postes de Washington”, a-t-elle poursuivi.

Ilhan Omar, candidate du 5ème district, l’a remporté en devançant sa rivale républicaine, Jennifer Zielinski, devenant ainsi la deuxième musulmane et la première femme voilée à intégrer la Chambre des représentants.

Le Conseil des Relations Américano-Islamiques a félicité les deux dames musulmanes après leur victoire à la Chambre des représentants.

“La victoire de Tlaib et d’Omar a rappelé aux enfants musulmans qu’ils sont capables de tout faire grâce à la détermination”, indique le Conseil dans un communiqué, repris mercredi par des médias.

Les démocrates ont repris mardi le contrôle de la Chambre des représentants, alors que les républicains ont conservé le Sénat lors d’un vote divisé qui a vu pour la première fois l’élection de deux amérindiennes et deux femmes musulmanes au Congrès.

Le parti de l’ex-président Barack Obama vient d’obtenir les 218 sièges qui lui confèrent la majorité à la Chambre des représentants, alors que le décompte des voix se poursuit pour les sièges restants. Les républicains ont remporté jusqu’ici 198 sièges.

Les Américains ont voté mardi pour élire l’intégralité de la Chambre des représentants et un tiers du Sénat, un scrutin dans lequel les démocrates étaient donnés favoris pour reprendre le Contrôle de la première chambre du parlement.

Au total, 116 femmes ont été élues lors de cette journée cruciale pour l’avenir politique des Etats-Unis. “un record historique notamment marqué par l’arrivée de deux élues musulmanes et de deux amérindiennes”, a commenté mercredi, le Figaro.

Au total 36 sièges de gouverneurs étaient en jeu dans ce scrutin décisif, dont neuf se jouaient sur un quitte ou double à l’instar des Etats de Floride, de la Géorgie, de l’Ohio et du Wisconsin remportés en 2016 par le président Trump.

Importante victoire pour les démocrates

Les démocrates ont consenti des progrès importants ces derniers jours leur permettant de remporter la majorité des 435 sièges de la Chambre des représentants, selon plusieurs analyses relayées par la presse américaine.

En effet, les démocrates eu la majorité, et devront désormais détenir une partie des leviers du pouvoir à Washington après avoir perdu en 2016 toute majorité au Congrès.

La victoire constitue, à ce titre, “un revers considérable” pour le chef de la Maison Blanche dans la mesure où les démocrates vont disposer de l’autorité nécessaire pour contrôler l’administration de Donald Trump et faire avancer l’enquête sur l’affaire de l’interférence présumée de la Russie dans l’élection présidentielle de 2016.

Selon CNN, une chambre contrôlée par les démocrates pourrait voir le débat autour d’”une procédure de destitution” du président Trump s’intensifier, en dépit des déclarations des leaders démocrates au Congrès écartant cette possibilité.

Réagissant au cours de la soirée électorale, le président Trump a choisi de célébrer la victoire des républicains au Sénat, revendiquant dans un tweet “un immense succès” pour le Grand Old Party.

De son côté, la cheffe de la minorité démocrate à la Chambre, Nancy Pelosi, a affirmé que la nouvelle majorité “œuvrerait à contrôler la Maison Blanche, améliorer les soins de santé, réduire le coût des médicaments et protéger des millions d’Américains avec des problèmes de santé préexistants”.

“Aujourd’hui, il ne s’agit pas que de démocrates et de républicains. Il s’agit de rétablir les mécanismes de contrôle constitutionnel au sein de l’administration Trump”, a déclaré Mme Pelosi.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email