-- -- -- / -- -- --
Nationale

Escroquerie : «Moh Boukhanna» d’Aïn Taya sème la terreur

Escroquerie : «Moh Boukhanna» d’Aïn Taya sème la terreur

Les éléments de la police judiciaire de la sûreté d’Alger sont sur le point d’ouvrir une enquête judiciaire en vue de l’arrestation d’un dangereux individu répondant aux initiales de S. A., connu sous le sobriquet de « Moh Boukhanna ».

Le mis en cause, dont l’âge ne dépasserait pas la trentaine, est un escroc notoire spécialisé dans l’abus de confiance. Il fait croire à ses victimes que sa marâtre l’a chassé du domicile familial, sis dans la localité d’Aïn Taya, pourtant construit par sa défunte mère.
Une fois la confiance des gens gagnée, il de subtilise ce qui a de la valeur, à l’image des bijoux et des portables cellulaires.

L’escroc en question activait dans des quartiers populaires de la capitale, à l’instar de Bab El-Oued, Bordj El-Kiffan et Hussein Dey, plus précisément aux arrêts de bus de la place des Martyrs, des Trois Horloges, du Caroubier, des Bananiers et de Bordj El-Kiffan.
Il serait également impliqué dans plusieurs agressions à main armée au niveau des Sablettes avant que les services de sécurité ne surveillent les lieux.

Pour rappel, le concerné faisait l’objet de plusieurs mandats d’amener lancés à son encontre par les différents parquets de la République des tribunaux relevant des compétences territoriales et locales des cours de juridictions d’Alger et de Boumerdès, suite à des plaintes déposées contre lui par ses victimes. Il convient de signaler, par ailleurs, que le mis en cause choisissait ses victimes parmi les jeunes lycéennes auxquelles il promettait le mariage.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email