Escroquerie à Béjaïa: Un gérant d’une agence de voyage arrêté par la police – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --
Nationale

Escroquerie à Béjaïa: Un gérant d’une agence de voyage arrêté par la police

Escroquerie à Béjaïa: Un gérant d’une agence de voyage arrêté par la police

Les services de la police judiciaire de la 2e sûreté urbaine de Béjaïa ont procédé, au cours de la semaine dernière, à l’arrestation d’un gérant d’une agence de voyage et de tourisme, située au centre-ville de Béjaïa.

«L’individu est accusé d’escroquerie par une cinquantaine de personnes (hommes et femmes)», indique vendredi la cellule de communication de la sûreté de wilaya dans un communiqué de presse transmis à notre rédaction.

Selon la même source «l’escroc a promis d’obtenir des rendez-vous fictifs de visa au consulat d’Espagne pour moyennant des sommes d’argents».

Après une longue attente, les victimes se sont rendues compte qu’elles venaient d’être victimes d’une escroquerie ceci en dépit du prétexte avancé par l’escroc, selon lequel le service de réservation et des demandes de visas est en arrêt technique.

Faisant face à la pression des victimes, le malfaiteur a, également, fermé son téléphone mobile et son agence avant de se volatiliser avec la somme de 350 millions centimes.

Une enquête a été ensuite déclenchée par la police, au terme de laquelle, l’accusé a été arrêté et présenté devant les instances judiciaires compétentes pour escroquerie via Internet et il a été placé sous mandat de dépôt.

Par ailleurs, l’auteur de la profanation et de la dégradation de plusieurs tombes au cimetière des martyres jouxtant la RN 26 dans la commune de Sidi-Aïch a été arrêté lui aussi la semaine dernière par les agents de la sûreté de daïra de la ville.

«L’individu qui est âgé de 28 ans a été interpellé lors d’une ronde policière alors qu’il tentait de fuir dès l’arrivée de la police à proximité du cimetière», explique la cellule de communication de la sûreté de wilaya.

«L’individu a profané plusieurs tombes», selon la même source qui n’a pas précisé «les motivations» de ce dernier qui a été conduit au commissariat de la ville et a été présenté devant le parquet et mis en examen pour «dégradation de tombes».

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email