-- -- -- / -- -- --
Sports

ES Sétif / El Merrikh (Soudan) ce samedi soir à 21h30

ES Sétif / El Merrikh (Soudan) ce samedi soir à 21h30

« Faire confiance aux joueurs sur le terrain »


L’Entente de Sétif disputera ce samedi soir, à 21h au stade du 8-Mai 45, son troisième match de la phase des poules de la Ligue des champions d’Afrique, face à la formation soudanaise d’Al Merrikh Sports Club.Une affiche, sans nul doute, attrayante et très disputée.

Elle oppose deux clubs disposant de beaucoup de qualités collectives et individuelles. Il convient de rappeler passage que les deux équipes comptent chacune une défaite et une victoire à l’issue des deux précédents matchs de poules, d’où l’enjeu de ce rendez-vous qui augmente d’un cran. Les Sétifiens sont conscients de la difficulté de la mission et savent qu’ils ont affaire au leader, actuel du Championnat du Soudan. un club connu par son riche palmarès, pour avoir remporté entre autres 19 Championnats du Soudan , 21 Coupe du Soudan et une Coupes d’Afrique des vainqueurs de coupe de football.

Le défenseur axial Ententiste Bouchar et ses camarades sont décidés à tout faire pour que les trois points en jeu restent à Sétif, d’autant que l’équipe n’a plus le droit à l’erreur à domicile après sa première défaite face à l’USMA.L’importante victoire acquise quelques jours plus tard sur le sol Eulmi, a, certes, redonné confiance au collectif sétifien. Mais, il va falloir que les enfants de Aïn Fouara restent concentrés et prudents pour garantir la dynamique espérée et augmenter par la même les chances pour la qualification aux demi-finales. Pour ce soir, l’ESS sera, encore une fois, pénalisée par des absences de taille.En effet, l’équipe sera, comme lors des deux premières sorties face à l’USMA et au MCEE, amputée de plusieurs éléments importants de l’ossature.

Il s’agit d’abord du gardien Sofiane Khedaïria et de l’attaquant El Hadi Belameiri, tous les deux suspendus. C’est le gardien Belhani qui défendra, cependant, la cage de son team. La formation des hautes plaines verra aussi l’absence de poids du centre africain, Dagolou et de Zerrara, toujours en convalescence et qui n’ont disputé, jusque-là, aucune rencontre de cette Ligue des champions d’Afrique 2015.Et en dépit de toutes ces absences, le coach sétifien Kheireddine Madoui ne semble pas trop inquiet. Lors de ses déclarations a la presse, « Kheiro » a rappelé que son équipe a appris, en effet, à faire avec ce type de situation en précisant : « Nous sommes habitués à ce genre de circonstances pour le moins difficile, car il ne se passe pas un seul rendez-vous sans qu’on enregistre des absences de taille, mais nous devons aussi faire confiance à ceux qui vont jouer et qui vont sans doute défendre crânement les couleurs de leur team ».Pour sa part, l’adversaire des Sétifiens semble lui aussi déterminé à dire son mot sur le terrain du 8-Mai 45. Sinon comment expliquer sa décision d’élire domicile du côté de Aïn M’lila en effectuant un stage bloqué au lendemain du match disputé contre l’USMA, ponctué par deux matchs amicaux disputés contre l’US Chaouia et l’AS Khroub.

Le coach soudanais, le franco-Italien Garzitto (ancien coach du CS Constantine) n’a pas cessé de clamer que son équipe n’est pas à Sétif pour faire du tourisme mais pour arracher un résultat positif. Pour cette confrontation de l’ESS face à Al Merreik, la CAF a désigné l’arbitre ghanéen Joseph Lamptey lequel sera assisté par ses deux compatriotes David Larya et Malik A Salifu. Il convient de noter enfin que les Noirs et Blancs s’envoleront à destination du Caire le 6 août prochain où ils devraient effectuer un mini-stage avant de regagner la capitale soudanais pour le match retour prévu soit le 9 août au stade Oum Dormane.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email