Éradication de l’habitat précaire : 176 familles de Chiffa et Mouzaïa relogées – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Éradication de l’habitat précaire : 176 familles de Chiffa et Mouzaïa relogées

Éradication de l’habitat précaire : 176 familles de Chiffa et Mouzaïa relogées

Une vaste opération de recasement visant à éliminer la précarité de l’habitat s’est déroulée pour une première phase au niveau de deux communes, Chiffa et Mouzaïa, situées à l’ouest du chef-lieu de la wilaya de Blida.

Cette opération a vu le relogement de 176 familles. La première opération s’est soldée par le recasement de 36 familles résidant dans des habitations précaires au lieudit Oued Bouroumi, appelé communément Douar El-Kabayel de la commune de Mouzaïa. Ces familles, qui occupaient des habitations précaires érigées sur les berges de l’Oued Bouroumi (ouest), ont été relogées dans des appartements neufs à la cité des 74-Logements du pôle urbain Safsaf, sur les hauteurs de la ville de Meftah.

Cette première opération de distribution de logements a été supervisée sur place tôt le matin par la chef de daïra de Blida, Mme Tebbal, et la chef de daïra de Mouzaïa, Nadjwa Sassi. Cette opération a été chapeautée par le wali de Blida, qui assurera la poursuite de ce programme ultérieurement pour englober la totalité des sites d’habitat précaire à travers la wilaya, et ce dans l’objectif de leur éradication mais aussi d’assurer des logements décents aux familles dans le cadre de la stratégie de l’Etat visant à préserver la dignité des citoyens et à améliorer leur cadre de vie.

Les habitations précaires ainsi libérées ont été immédiatement démolies après l’évacuation des familles concernées, a précisé la responsable. Cette opération s’inscrit dans le cadre d’une large opération visant le relogement de plus de 2 000 familles occupant des habitations précaires à travers la wilaya, parallèlement à l’exploitation des assiettes foncières libérées pour l’implantation de nombreux nouveaux projets de développement, ayant bénéficié dernièrement d’une levée de gel, selon les services de la wilaya. 48 heures après, le même processus a concerné 80 familles qui vivaient dans des logements chaotiques depuis le début des années 1990 dans le quartier de Sidi Madani.

Elles ont été relogées dans des logements décents comportant tout le nécessaire pour vivre décemment dans le site des 80-Logements publics locatifs situés dans la même commune, selon les précisions du chef de la commune de Blida, Rabia Drabbar étant toujours chargé de superviser la même opération de relogement.

La dernière opération des deux communes concernées s’est achevée ce samedi avec la distribution de 60 logements décents au niveau du site de Sidi Madani, dans la même commune. « Que Dieu nous donne force et volonté pour qu’on puisse lever toutes les difficultés de vie des citoyens des autres communes qui vont suivre », a déclaré en conclusion le wali de Blida à la radio locale.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email