Equipe Nationale d’Algérie : Nouvelle année, nouveau départ ? – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Sports

Equipe Nationale d’Algérie : Nouvelle année, nouveau départ ?

Equipe Nationale d’Algérie : Nouvelle année, nouveau départ ?

Une nouvelle année et une occasion pour l’Équipe Nationale de repartir sur de nouvelles bases et d’enregistrer de nouveaux succès pour ainsi effacer les mauvais résultats de l’an passé.

2023 l’année de l’espoir pour le football algérien ? Une nouvelle année, transitoire, qui peut s’avérer comme pont pour de nouveaux défis. De l’échec vers la victoire. On l’espère tous, surtout après une année cauchemardesque où l’Algérie a raté d’innombrables succès largement à sa portée. A la portée, ce qui attriste le plus ses fans. Car l’équipe nationale a choqué tout un peuple en se révélant bien en dessous des attentes.

En ratant totalement sa Coupe d’Afrique malgré son statut de favorite au sacre. Mais aussi, surtout, en échouant lamentablement à se qualifier au grandiose événement qu’est la Coupe du Monde. Mais ça, c’était en 2022. Cette année les compteurs se remettent à zéro, heureusement pour Djamel Belmadi qui veut impérativement tourner la page et aller de l’avant. Le coach et ses joueurs sont ambitieux et restent toujours solidaires.

Du pain sur la planche, ils travaillent ensemble pour effacer les douloureux souvenirs du passé. En effet, la CAN 2024 approche à grands pas et le sélectionneur y travaille pour concocter une liste capable d’aller chercher la qualification dès le mois de mars. Les « Verts » y affronteront le Niger, un adversaire abordable et à domicile.

Une rencontre abordable qui pourrait déjà confirmer la qualification de l’Algérie à la CAN. En renfort, l’arrière latéral de Wolverhampton, Rayan Aït-Nouri qui vient de confirmer son choix d’arborer le maillot vert et devrait rejoindre le groupe pour le prochain stage. De son côté, Houssem Aouar, qui n’a pas encore tranché, pourrait aussi rejoindre d’ici là les « Fennecs » malgré sa blessure. Le leader technique, Belmadi, fera son possible pour renforcer son équipe tout en apportant du sang neuf.

Conscient du mécontentement des supporters, il n’a plus le droit de se tromper et ne voudra en aucun cas louper son pari. Alors que le contrat du coach a officiellement pris fin, le ministre des sports Abderrezak Sebgag s’est exprimé à ce sujet en déclarant « Il faut choisir le bon timing pour évoquer ce sujet. Chacun peut donner son avis. La fédération a prolongé sa confiance avec le sélectionneur national ». En termes de leçons, Riyad Mahrez & Co en ont à profusion. Des enseignements qui devraient les servir afin de ne pas refaire les mêmes erreurs et remuer le couteau dans la plaie. Revanchards, les « Fennecs » aborderont la prochaine compétition continentale avec sérieux, humilité et ambition. En réinstaurant la culture de la gagne. Djamel Belmadi et ses poulains devront se battre corps et âme pour redorer le blason et, pourquoi pas, décrocher une troisième étoile.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email