-- -- -- / -- -- --
Sports

Equipe nationale : Baghdad Bounedjah l’oublié ?

Equipe nationale : Baghdad Bounedjah l’oublié ?

Que ce soit sous l’ère du Bosnien Vahid Halilhodzic ou celle du nouveau sélectionneur, le Français Christian Gourcuff, les spécialistes et les médias se sont focalisés sur certains noms de joueurs locaux ou d’outre-mer les tarissant de louanges tout en mettant en exergue que leur apport ne peut être que bénéfique pour qu’ils soient convoqués en équipe nationale.

Le paradoxe est qu’un des joueurs locaux évoluant dans le championnat tunisien s’adjugeant le titre de meilleur buteur pour sa première saison sous les couleurs de l’Etoile Sportive du Sahel n’a à aucun moment été évoqué ou défendu pour qu’on lui donne sa chance chez les Vert comme tous les autres Algériens puisqu’il s’agit de Baghdad Bounedjah : est-ce par omission ou fait-il les frais de la politique des deux poids deux mesures ?

L’attaquant Bounedjah Baghdad, âgé à l’époque de 20ans, recruté par l’USMH lors du mercato estival de 2011 du RCG Oran(division amateur), a disputé avec la formation banlieusarde de la capitale 48 matches inscrivant la bagatelle de 16 buts. Il faut reconnaitre que son passage avec les Harrachis a été un véritable tremplin puisqu’au terme de sa seconde saison, il a tapé dans les yeux des recruteurs tant au niveau local qu’au-delà des frontières. Si les courtisans se sont manifestés pour s’offrir ses services c’est que l’enfant de l’ouest a montré d’excellentes dispositions sur le plan technique avec des qualités de buteur racé et physique pour sa puissance et sa force de pénétration.
Son transfert à l’ES Sahel : la confirmation de son talent
Au terme de pourparlers marathoniens, le président de l’USMH et son homologue de l’Etoile sont arrivés à un compromis pour le transfert du joueur Bounedjah au club de Sousse durant l’été 2013.

Dans un championnat tunisien plus relevé que le notre, l’ex Harrachi a réussi à s’imposer comme un pion essentiel dans l’échiquier de Roger Lemerre grâce à sa percussion et son efficacité devant les buts, ce qui lui valut le titre de meilleur buteur du championnat tunisien avec 14 réalisations en 30 matches pour sa première saison (2013/14). De plus, l’ex attaquant de l’USMH s’est distingué par ses buts décisifs à l’image de celui réussi face au CS Sfax en finale de la coupe de Tunisie dans le temps additionnel décrochant son premier titre lors de la même édition.
Bounedjah : attaquant racé de la trempe des grands

L’ancien international espoir jouit d’une belle côte en Tunisie puisqu’en l’espace d’une saison, il a réussi à gagner la confiance des supporters de l’ESS mais aussi des spécialistes qui ne cessent de le tarir d’éloges pour ses qualités d’attaquant de la trempe des grands. Il a prouvé qu’il est un véritable renard des surfaces que les gardiens redoutent lorsque Baghdad hérite du cuir dans la zone de vérité.

Cela s’est confirmé en ce début de saison lorsqu’il a inscrit le second but de son équipe dans le classique face au C Africain ouvrant ainsi son compteur but. La question qui se pose est de savoir comment cet attaquant percutant et une grande efficacité devant les buts n’a pas tapé aux yeux du staff de Vahid et n’a pas été proposé à l’actuel coach de l’équipe nationale en l’occurrence Gourcuff surtout que ses performances et les stats plaident en faveur de l’ex joueur de l’USMH.

En tant qu’Algérien, Bounedjah, qui n’a que 23 ans a une marge de progression importante, doit avoir les mêmes chances que le reste des sélectionnés et sa venue ne fera qu’apporter des solutions à l’actuel sélectionneur dans le compartiment offensif. Vu que l’ex coach de Lorient, dans sa politique, tend à rajeunir l’effectif, l’occasion semble opportune pour Bounedjah qui n’attend qu’un signe du Français pour porter le maillot de l’équipe nationale qui reste un rêve de tout joueur.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email