Entretien téléphonique Tebboune - Meloni : La Conférence Italie-Afrique au centre des discussions – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Entretien téléphonique Tebboune – Meloni : La Conférence Italie-Afrique au centre des discussions

Entretien téléphonique Tebboune – Meloni : La Conférence Italie-Afrique au centre des discussions

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a reçu un appel téléphonique de la présidente du Conseil des ministres italien, Giorgia Meloni, au cours duquel ils ont eu des discussions approfondies sur des questions régionales communes, en particulier la Conférence Italie-Afrique à Rome, qui se tiendra ce dimanche et lundi à Rome. C’est ce qu’a indiqué ce vendredi un communiqué de la présidence de la République.

L’Algérie sera représentée par le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ahmed Attaf, à cette conférence, dont l’objectif est la relance du Plan Mattei pour établir un nouveau partenariat entre l’Italie et les États africains. La communication téléphonique entre le président Tebboune et Mme Meloni a également été l’occasion d’aborder le dossier de l’émigration clandestine. Les deux parties ont convenu d’une rencontre prochaine et de l’intensification des rencontres de coordination au niveau des experts des deux pays dans tous les domaines.

Contacté par Le Jeune Indépendant, l’expert économique, Alhaouari Tigharsi a souligné l’importance du dialogue constructif engagé entre l’Algérie et l’Italie permettant de promouvoir la stabilité et le développement en Afrique, mettant en lumière la nécessité de la coopération régionale pour faire face aux défis communs.

Selon M. Tigharsi, la Conférence Italie-Afrique s’annonce comme un événement clé dans le paysage géopolitique et économique mondial. Les discussions qui auront lieu lors de ce sommet pourraient avoir des répercussions à long terme sur la coopération internationale et le développement économique du continent. « Cet évènement pourrait façonner l’avenir des relations entre l’Italie et l’Afrique, ainsi que celui de la région dans son ensemble », a-t-il déclaré, ajoutant qu’une fois le plan Mattei mis en place, il aura probablement un impact significatif sur les perspectives économiques et énergétiques de l’Afrique, ainsi que sur les relations entre l’Europe et le continent africain.

Tigharsi a signalé que l’objectif général de ce plan est double. D’une part, il vise à sécuriser l’approvisionnement en produits énergétiques de l’Union européenne, et d’autre part, il cherche à accélérer le développement des pays africains afin de freiner les flux migratoires vers l’Europe.

Les autorités italiennes présentent le Sommet Italie-Afrique comme un événement crucial pour la coopération énergétique entre l’Italie et le continent africain. Mme Meloni, avait annoncé en Novembre 2024 un programme de coopération baptisé le «Plan Mattei pour l’Afrique » en l’honneur du fondateur du groupe énergétique italien ENI, Enrico Mattei, visant à établir un programme d’investissements et de partenariats d’envergure.

S’agissant du dossier de l’émigration clandestine, l’expert a estimé que l’Italie souhaite aborder cette question d’une manière holistique, en s’attaquant aux racines du problème par le biais du développement économique et énergétique en Afrique.

Lors de son discours à l’ONU en septembre 2023, la Première ministre italienne avait présenté ce plan comme une alternative sérieuse au phénomène de migration de masse.

 Relations bilatérales en constante évolution

Les relations économiques entre l’Algérie et l’Italie ont connu une évolution significative ces dernières années. L’Algérie est devenue le premier partenaire commercial de l’Italie en Afrique et dans la région MENA. Les échanges commerciaux sont passés de 8 milliards de dollars en 2021, à 16 milliards en 2022. Les exportations algériennes vers l’Italie, principalement des hydrocarbures, ont atteint 6,24 milliards de dollars, tandis que les importations italiennes comprenaient des machines, des produits pétroliers raffinés, des produits chimiques et des produits sidérurgiques.

Les investissements dans le domaine de l’énergie, notamment le gazoducgazoduc Un gazoduc est une canalisation destinée au transport de matières gazeuses sous pression, la plupart du temps des hydrocarbures. Selon leur nature d'usage, les gazoducs peuvent être classés en trois familles principales : 1- gazoducs de collecte, ramenant le gaz sorti des gisements ou des stockages souterrains vers des sites de traitement. 2- gazoduc de transport ou de transit, acheminant sous haute pression le gaz traité (déshydraté, désulfuré, ...) aux portes des zones urbaines ou des sites industriels de consommation 3- gazoducs de distribution, répartissant le gaz à basse pression au plus près des consommateurs domestiques ou des petites industries. TransMed, ont renforcé ce partenariat. Les deux pays ont notamment pu élargir leur collaboration à d’autres secteurs tels que l’industrie mécanique, avec la mise en place de l’usine automobile de la marque Fiat en Algérie entrée en production en décembre 2023. Les deux pays envisagent de renforcer leur partenariat dans le domaine de l’agriculture, l’enseignement supérieur, le tourisme et la culture. Plus de 200 entreprises italiennes opèrent en Algérie dans divers secteurs tels que les grands travaux publics, l’industrie, les équipements et le machinisme.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email