-- -- -- / -- -- --
Nationale

Entreprises affectées par la crise sanitaire: Le CACI cherche une bouée de sauvetage

Entreprises affectées par la crise sanitaire: Le CACI cherche une bouée de sauvetage

La propagation de la pandémie du COVOD-19 n’a fait qu’aggraver la situation des entreprises économiques qui ont passé une « année blanche » en 2019 sans aucune croissance ou développement.

Une intervention forte et urgente de l’Etat est préconisée par des experts dans le but de sauvegarder ces entreprises et par ricochet sauver des emplois. La Chambre algérienne du commerce et de l’industrie (CACI) intervient en lançant une initiative pour accompagner les entreprises économiques en matière de gestion. Dans la perspective d’assurer la durabilité des entreprises, de préserver la productivité, les recettes et les salaires des employés face à la propagation du coronavirus, la CACI lance une initiative « à même d’informer et d’accompagner les entreprises notamment en matière de modes d’administration et de gestion à adopter ».

Dans un communiqué, la Chambre du commerce qui intervient en sa qualité d’établissement à responsabilité sociétale et eu égard à son rôle dans le soutien des entreprises algériennes, propose une approche de gestion à entreprendre « afin de parvenir à l’élaboration d’une feuille de route nécessaire pour la durabilité des entreprises économiques ». Cela, à travers la préservation de l’outil de production et des recettes, et par extension le salaire des employés.

La CACI invite les responsables des sociétés et entreprises algériennes à prendre connaissance, via le site officiel de la Chambre, des articles et de visualiser les vidéos proposées par des experts algériens sur nombre de sujets importants pour tout établissement. « Le but étant d’aider les entreprises à faire face aux risques de la crise sanitaire actuelle doublée de crise économique », précise-t-on. Des appels au soutien et à l’accompagnement des entreprises sur lesquelles le COVID-19 a eu un impact négatif, ont été lancés.

Non loin de ce dimanche, le président du Forum des chefs d’entreprises, Mohamed Sami Agli qui n’a eu de cesse d’appeler à la préparation de l’après coronavirus et de redonner le souffle aux entreprises économiques pour maintenir les activités économique préconisant « un plan de sauvetage », a encore souligné, lors de son passage sur les ondes de la chaine 1, la nécessité d’accompagner les entreprises touchées par l’épidémie du coronavirus, d’autant que, précise-t-il, le chiffre d’affaire de certaines entreprises à diminué de 80%.

Saluant les décisions prises lors du dernier Conseil des ministres relatifs, notamment à la suppression de l’IRG sur les salaires égal ou inférieur à 30 000 dinars et la hausse du SNMG, il a indiqué que le FCE a formulé une trentaine de propositions relatives à l’accompagnement de l’entreprise. Le but est le maintien de l’activité économique et la préservation des emplois.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email