-- -- -- / -- -- --
Energies Environnement

Entreprenariat vert : Un axe fondamental pour assurer la transition écologique

Entreprenariat vert : Un axe fondamental pour assurer la transition écologique

La ministre de l’Environnement, Samia Moualf a souligné jeudi à Tissemsilt, que son département ministériel a introduit dans sa stratégie de travail le renforcement de l’entrepreneuriat vert et la création d’emplois comme axes fondamentaux pour assurer la transition écologique. 

Intervenant lors d’une rencontre avec des représentants de la société civile et d’associations dans le cadre de sa visite d’inspection dans la wilaya, la ministre a indiqué que son ministère a inscrit dans sa stratégie “la création d’emplois et la promotion de l’entrepreneuriat vert comme axes fondamentaux de la transition écologique des systèmes de production et aussi comme outil pour réaliser une relance économique durable”, affirmant “cela permettra de concrétiser des programmes de formation couronnés de certificats et de diplômes aux métiers verts, en plus d’accompagner les jeunes porteurs d’idées et de projets verts pour créer leurs entreprises vertes”.

Samia Moualfi a souligné que la stratégie du ministère de l’Environnement, qui s’inscrit dans le plan d’action du Gouvernement, comporte plusieurs axes, dont deux axes importants, le premier est dédié à la promotion de l’écotourisme comme dispositif urgent pour limiter les atteintes à l’environnement et protéger le cadre de vie du citoyen.

Le deuxième est lié à la transition éco-sociale, où l’élément humain est considéré comme le principal levier de cette transition.

Mme Moualifi a ajouté que son département ministériel conçoit la société civile comme “partenaire fondamental pour la préservation de l’environnement, surtout la promotion de l’écotourisme et le renforcement des comportement amis de l’environnement”.

Le ministère consacre des programmes d’accompagnement continu et de formation spécialisée pour les associations afin de mettre en œuvre leurs activités et leurs programmes, par les services centraux du ministère et les collectivités locales et organismes sous tutelle.

Elle a affirmé que “les portes du ministère restent ouvertes afin de renforcer et conforter le lien avec les associations pour diffuser la culture de l’éco-civisme et du volontariat”,

En visitant le centre d’enfouissement technique des déchets solides de la commune de Tissemsilt qui abritera deux projets de réalisation d’une station d’épuration des déchets et la concrétisation d’un deuxième tranchée dans ce CET, Samia Moualifi a annoncé que son ministère organisera, à partir du 10 janvier en cours, une semaine de sensibilisation à travers les wilayas du pays pour exhorter les citoyens à respecter les horaires de dépôt d’ordures ménagers et à préserver l’environnement.

Par ailleurs, elle a indiqué que le ministère de l’Environnement encourage les innovations des étudiants universitaires visant à développer le domaine de recyclage et de valorisation des déchets, dans le cadre de la stratégie visant la transition vers une économie verte.

La ministre a aussi valorisé l’expérience de la wilaya de Tissemsilt, “pionnière” dans le domaine de valorisation des déchets inertes, ainsi que les efforts des autorités de la wilaya en accompagnant son secteur et des entreprises sous tutelle dans la région, qui se sont soldés par l’embellissement du chef-lieu de wilaya.

La visite d’inspection de la ministre a été mise à profit pour honorer deux entreprises activant dans le domaine de recyclage des déchets et la signature d’un accord de partenariat entre la direction de l’environnement et l’antenne de l’Agence nationale d’appui et de développement de l’entreprenariat (ANADE), en plus d’assister à une opération de reboisement de la forêt Ain Antar dans la commune de Boukaid. 

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email