-- -- -- / -- -- --
Nationale

Enseignement supérieur : 1 700 000 étudiants font leur rentrée 

Enseignement supérieur : 1 700 000 étudiants font leur rentrée 

Retour sur les bancs de l’université. 1 700 000 étudiants, dont 33 000 nouveaux inscrits, ont fait leur rentrée ce samedi. Les nouveaux défis de l’université ont été mis en avant, samedi, par le ministre de l’Enseignement supérieur, lequel a donné le coup d’envoi officiel de la rentrée universitaire 2022/2023, et ce depuis l’université de Mascara. 

Augmenter le taux de réussite des étudiants, adapter les formations avec les besoins socio-économiques et poursuivre les réformes engagées sont, entre autres, les priorités du département de l’Enseignement supérieur. C’est à partir de l’université de Mustapha-Stambouli, à Mascara que Kamel Baddari, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a donné le coup d’envoi de la nouvelle année universitaire, qui enregistre 1 700 000 étudiants et étudiantes, accueillis dans les différents établissements universitaires du pays, dont 333 000 nouveaux inscrits. 

Former utile est le maître-mot du département de l’Enseignement supérieur, qui avait déjà engagé la réforme de la cartographie des formations universitaires dans le but de répondre aux besoins du marché socio-économique, mais surtout de garantir l’employabilité des diplômés. C’est d’ailleurs ce qu’a affirmé le ministre, signalant l’orientation des formations universitaires vers de nouveaux métiers, comme l’intelligence artificielle, la transition énergétique et surtout prendre en considération les changements économiques et géopolitiques. « Il est nécessaire que l’université s’ouvre sur son environnement économique et social », a précisé le ministre, lequel a souligné l’importance d’impliquer les enseignants chercheurs et les étudiants porteurs de projets dans le monde de l’entreprise à même de servir l’économie nationale. « L’université va devenir la locomotive de la transformation économique. Elle doit aussi s’ouvrir sur les universités du monde qui connaissent un changement profond et rapide », a expliqué M. Baddari, soulignant également la nécessité de donner la priorité à l’enseignement des sciences humaines et sociales.  

Etant un élément clé dans la formation, l’encadrement des étudiants est renforcé cette année. Le secteur a bénéficié de l’ouverture de 2 100 nouveaux postes d’enseignants afin de renforcer l’encadrement pédagogique des établissements d’Enseignement supérieur. Cela a permis d’atteindre 65 000 enseignants de différents grades dont 47% ayant le grade de professeur. 

Le département de l’Enseignement supérieur a aussi été renforcé pour cette rentrée universitaire par la réception de 45 000 nouvelles places pédagogiques à travers le pays, en plus de 20 000 lits réceptionnés dans plusieurs résidences universitaires, dans plusieurs wilayas.

Par ailleurs, il convient de noter que la rentrée universitaire 2022/2023 est caractérisée par le retour exclusif de l’enseignement en présentiel, après deux années d’enseignement à distance imposé par la crise sanitaire. L’enseignement des unités fondamentales doit être assuré en présentiel, alors que l’enseignement des unités découverte est laissé à l’appréciation de l’enseignant, selon les précisions du ministre.  

Le retour au système d’enseignement normal a été salué par les enseignants universitaires, qui ont évoqué les inconvénients de l’enseignement à distance. 

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email