-- -- -- / -- -- --
Nationale

ENIE lance la première usine algérienne de panneaux solaires

ENIE lance la première usine algérienne de panneaux solaires

L’Entreprise nationale des industries électroniques (ENIE) ouvrira dès la semaine prochaine son usine de fabrication de panneaux solaires.
Implantée sur le site de son complexe électronique de Sidi Bel Abbè, l’usine a nécessité un investissement de deux milliards de dinars.
Elle produira des panneaux et cellules solaires correspondant à 25 MW par an. Les produits sont destinés au marché public et domestique. « Ils seront utilisés dans l’éclairage public et industriel, l’usage des équipements électriques solaires notamment les moteurs, les téléviseurs et les climatiseurs solaires », a précisé le P-DG de l’entreprise ENIE, Djamel Bekkara, dans une déclaration à l’APS, a assuré que les panneaux et les cellules solaires seront commercialisés à des prix compétitifs.

La production devrait croître en fonction de la demande exprimée sur le marché, selon Bekkara. « Les perspectives de développement demeurent tributaires de la demande du marché. Cela signifie que si la demande augmente, nous procèderons à une extension de l’usine afin de répondre aux besoins du marché », a-t-il affirmé.
Quant au taux d’intégration locale des produits fabriqués, il sera de 10 % au départ mais connaîtra une augmentation progressive pour atteindre 100 % dans le moyen terme, selon le patron de l’ENIE, qui affirme que son usine mise sur les opérateurs industriels locaux.
Quant au nombre de postes d’emploi qui seront générés par l’usine, le P-DG de l’ENIE a avancé 100 agents qui devraient être employés au démarrage. Afin de mieux maîtriser les dernières technologies et dans le but de concrétiser son vaste plan de modernisation,
Enie a procédé à l’envoi de plusieurs de ses cadres techniques aux Etats-Unis et au Japon pour des formations dans différentes spécialités. Une fois affectés au le processus de production, ces cadres permettront d’atteindre un autre niveau de perfection, estime le responsable.
L’Algérie a lancé un programme national de développement des énergies renouvelables (PNR) qui vise à installer 22.000 MW d’électricité d’origine renouvelable à l’horizon 2030, soit une part de 27 % du parc national de production d’électricité dont 4500 MW à installer d’ici 2020. 23 centrales électriques photovoltaïques d’une capacité de 343 mégawatts (MW) devraient être réceptionnées dans les Hauts Plateaux et le Sud d’ici à fin 2015.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email