-- -- -- / -- -- --
Nationale

Encore quatre jours ?

Encore quatre jours ?

Quatre jours sans connexion internet. Les Algériens sont, depuis, au ralenti. La panne devrait être réparée avant la fin de la semaine. C’est ce qu’a annoncé le PDG d’Algérie Télécom. Les travaux de réparation du câble sous-marin ont débuté mais restent tributaires des conditions météorologiques.

Les spécialistes du consortium Mecma, qui évoquent plusieurs jours pour que la situation devienne stable, ont d’ores et déjà repéré la partie du câble sectionnée et ont entamé sa réhabilitation. En attendant, les abonnés aux différents services d’internet d’AT se sentent pénalisés. Cela d’autant que rien n’a été décidé au sujet des jours perdus par les abonnés.

Le navire international de maintenance d’Internet est arrivé hier matin au large d’Annaba pour repérer d’abord les lieux de la cassure du câble sous-marin des télécommunications et de l’Internet SMWE 4, pour ensuite envoyer une équipe de plongeurs à quarante mètres de profondeur pour faire remonter

les deux bouts du câble sectionné.

Pour le moment, les techniciens internationaux sont à pied d’œuvre, avec un matériel de sonde sophistiqué pour situer avec précision l’endroit du désastre tant la visibilité du fond marin n’est pas bonne.

Pour rappel, cette rupture du câble de connexion en fibre optique, selon Algérie Telecom, a été occasionnée jeudi dernier par un navire battant pavillon maltais qui avait jeté puis levé l’ancre à l’endroit où repose le câble sous-marin causant, un préjudice énorme aux internautes. 

Le câble reliait Annaba à Marseille en France. Une enquête est en cours et Algérie Telecom a déposé hier une plainte contre X au niveau du tribunal d’Annaba.

Du côté du port d’Annaba, une indiscrétion nous signale que même si la responsabilité de l’armateur maltais était reconnue, il ne sera aucunement pénalisé en raison du manque de balisage maritime à cet endroit, autrement dit le passage du câble en fibre optique n’est pas signalé sur la carte de navigation algérienne. Et si on ne résoud pas au plus vite ce problème de balisage, le même incident pourrait se reproduire à l’avenir.

En attendant les travaux de réparation par le bateau du consortium Mecma qui dureront, selon des spécialistes, plusieurs jours, c’est l’Algérie tout entière qui est encore une fois pénalisée par un autre faible débit, car le câble en fibre optique SMW4 reliant Annaba à Marseille assure 80% de la couverture Internet en Algérie. 

Des internautes, rencontrés hier, ne cachent pas leur déception et leur amertume devant cette situation qu’ils qualifient de « gâchis », d’ »inadmissible », « d’incompétence des gérants d’Internet en Algérie » et de « cela n’arrive qu’en Algérie ».

A ces propos prononcés avec colère, on constate l’existence de vrais accros à Internet et quand la Toile ne répond pas, « ces fans des temps modernes tombent vraiment malades ». Pour sa part, le PDG d’Algérie Télécom, Azouaou Mehmel a annoncé en fin de journée que le trafic Internet sera rétabli avant la fin de la semaine. 

Les travaux de réparation du câble sous-marin ont débuté samedi soir et devront s’achever, si les conditions météorologiques le permettent, avant la fin de la semaine, a précisé M. Mehmel lors d’une conférence de presse animée au siège de l’entreprise à Alger.

L’opération de recherche, entamée samedi aux environs de 23h00, a abouti au repérage et à la remontée du 1er bout du câble (endommagé sur une longueur de 100 mètres) sur le pont du navire câblier Raymond Croze, a-t-il dit. Les travaux de réparation de ce premier bout du câble sous-marin ont été immédiatement lancés par les techniciens du navire assistés de trois ingénieurs d’Algérie Télécom montés à bord, a-t-il ajouté.

Algérie Télécom a déposé hier une plainte contre X auprès du procureur d’Annaba pour l’ouverture d’une enquête judiciaire et identifier l’auteur de la coupure du câble sous-marin à fibre optique. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email