En prévision du ramadhan : Cap sur la réorganisation des marchés de gros – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

En prévision du ramadhan : Cap sur la réorganisation des marchés de gros

En prévision du ramadhan : Cap sur la réorganisation des marchés de gros

Les gérants des marchés de gros de fruits et légumes ainsi que les représentants des associations pour la protection du consommateur se sont réunis, ce lundi à Alger, avec le ministre du Commerce, Tayeb Zitouni. Une rencontre qui a pour but d’évaluer les préparatifs du mois de ramadhan et de mettre en œuvre des mesures pour préserver le pouvoir d’achat et stabiliser les prix des produits.

Lors de son intervention, M. Zitouni a appelé à l’ouverture des marchés durant toute la semaine, y compris les week-ends, en particulier durant le mois de ramadhan, afin d’assurer la disponibilité des fruits et des légumes à un prix stable, en plus de garantir la commercialisation des produits agricoles, et ce d’une manière quotidienne.

A cette occasion, il a invité les commerçants ainsi que les gérants des marchés de fruits et légumes, à « se mettre au diapason avec la stratégie du gouvernement visant, à la fois, à garantir l’approvisionnement du marché et la stabilité des prix », a-t-il souligné.

En outre, le même responsable a affirmé que « la dynamisation et la modernisation des marchés de gros est l’une des priorités majeures du gouvernement, permettant de mettre en place un plan national qui règle le marché des fruits et des légumes, en sus de préserver le pouvoir d’achat du citoyen ». Il a ajouté que « le gouvernement est prêt à accompagner les investisseurs désirant d’intégrer ce domaine qui va booster le marché national ».

Dans le même sillage, le ministre a révélé que son département a recensé 54 marchés de gros de fruits et légumes, répartis à travers plusieurs wilayas du pays, dont 41 marchés sont gérés par les autorités locales et 9 autres marchés relevant de la société Magros, spécialisée dans la réalisation et la gestion des marchés de gros.

Par ailleurs, il a salué le travail mené par la société civile, notamment « le mouvement associatif concerné par la protection des consommateurs, signalant les cas de perturbation pour qu’ils soient pris en charge par notre département », a-t-il affirmé.

Le même responsable a également souligné la nécessité du respect des normes d’hygiène et de propreté à l’intérieur comme à l’extérieur des marchés de gros, avec la mise en place d’un système quotidien de nettoyage et de ramassage des ordures.

Il convient de rappeler que durant sa dernière réunion avec la commission interministérielle pour la préparation du mois de ramadhan, le ministre du Commerce avait également annoncé une série des mesures visant à assurer un approvisionnement régulier des marchés et à stabiliser les prix des produits de large consommation durant le mois sacré.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email